Danse d'aurores polaires photographiée de la Station spatiale. © ESA, Nasa, T. Pesquet
Sciences

Thomas Pesquet : ses plus belles photos de la Terre prises durant son séjour de 200 jours

ActualitéClassé sous :photos , station spatiale internationale , thomas Pesquet

Alors que Thomas Pesquet s'apprête à faire son retour sur Terre après six mois passés dans l'espace, nous vous avons concocté une sélection des plus belles photos prises par l'astronaute depuis l'ISS. De Dubaï au Mont Everest en passant par Venise et le golfe du Morbihan, faites le tour du monde en compagnie de l'astronaute français.

Après avoir passé six mois dans la Station spatiale internationale (ISS), l'astronaute Thomas Pesquet devrait effectuer son retour sur Terre début novembre. Durant sa mission, où il a endossé le rôle de commandant de bord le dernier mois, Thomas Pesquet a pris de nombreuses photos de la Planète sous tous ses angles. Ambassadeur de la FAO, l'astronaute est très engagé dans les questions environnementales et ces clichés montrant la beauté de la Terre sont pour lui une manière de sensibiliser le public. Ces dix-sept photos commentées par Thomas Pesquet lui-même vous donneront peut-être envie de vous envoler pour l'espace, ou tout simplement de voyager pour admirer ces fantastiques paysages.

Dunes du Sahara. « Bien que le roman de Frank Herbert ait été écrit avant les premières images satellite en couleur de la Terre, je suis sûr que ces images représentent assez fidèlement la façon dont il imaginait Arrakis ». Photo prise le 19 septembre 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Le Kilimandjaro (Tanzanie). « Le plus haut sommet d’Afrique possède en fait trois volcans éteints ». Photo prise le 23 septembre 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Le golfe du Morbihan (France). « La légende raconte qu'il y a autant d'îles dans ce golfe que de jours dans l'année, et j'ai le regret de vous annoncer que ni la science, ni le vol spatial habité ne confirment cette histoire ! ». Photo prise le 8 octobre 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Istanbul de nuit (Turquie). « On voit nettement les ponts sur le Bosphore et la Corne d’Or, mais ce qui m'étonne le plus, ce sont ces points multicolores, un peu partout sur la ville. Quelqu'un sait ce que c'est ? » Photo prise le 10 mai 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Irrigation en Arabie saoudite. « Une chose qui m’a particulièrement marqué pendant cette mission, c’est l’incroyable diversité de formes et de couleurs des champs d’agriculture et des pâturages de par le monde. Des champs et des prairies ronds, carrés, autour des rivières, dans les creux des vallées, dans les déserts, qui transforment le paysage ». Photo prise le 18 août 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Kiev (Ukraine). « Kiev et les jolis tourbillons dessinés par les remous du Dniepr. Je me souviens d'avoir pris la même région en photo lors de Proxima, mais c'était l'hiver : tout était blanc et gelé ! » Photo prise le 8 août 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Un lac rouge dans les Andes. « Dans cette zone entre le Pérou, le Chili et la Bolivie, on trouve des myriades de couleurs. Est-ce que vous préférez un lac bordeaux ou bleu néon ? » Photo prise le 21 août 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Paysage fractal du Mexique. « C’est un plaisir de photographier le Mexique depuis l’espace, avec toutes ces formes et ces contrastes colorés ! J’y ai fait un stage dans une autre vie, c’est aussi beau et multicolore vu de près ». Photo prise le 20 août 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Mer morte (Israël / Jordanie). « Je me rappelle y avoir nagé quand j’étais pilote : la moitié du corps flotte hors de l’eau, c'est un peu comme être sur une planche de surf… L’intérêt, c’est que quand on est fatigué, on fait une petite pause et on se repose tranquille en flottant à la surface. Au sud, ce sont des marais salants, toujours avec des formes et des couleurs très distinctives depuis l'espace ». Photo prise le 23 juin 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Le Péloponnèse en feu (Grèce). « Nos pensées depuis la Station à ceux qui souffrent des incendies que ce soit en Californie ou au sud de l’Europe ». Photo prise le 6 août 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Lacs salés en Australie. « L’Australie et ses paysages insensés, avec ces lacs de sel en plein centre du pays ». Photo prise le 14 mai 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Tupai et Bora Bora (Polynésie française). « Le Pacifique est immense et notre trajectoire ne nous amène que rarement pile au-dessus de la Polynésie française, mais quand c’est le cas, c’est immanquable ! Il y a une bonne raison pour que le “bleu des mers du sud” s’appelle comme ça… ». Photo prise le 3 juillet 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Mont Everest. « Un des plus hauts sommets les plus compliqués à repérer depuis l'espace vu l’immensité de l'Himalaya : qu'est-ce qui ressemble plus à un très haut sommet que le sommet voisin ? D’ici, ils ont tous l’air… petits ». Photo prise le 31 mai 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Lac Balaton (Hongrie). « Vert pâle et avec une forme assez distinctive, je pense que, cette fois-ci, je ne l’ai pas confondu avec un autre… La Station a fait plusieurs passages à différentes heures du jour et sous différentes latitudes, mais il reste très reconnaissable ». Photo prise le 3 juin 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Dubaï (Émirats arabes unis). « Un grand classique des photos depuis l’ISS : Dubaï, dont les îles en forme de palmiers sont très caractéristiques. J’ai pris la 1re photo avec un doubleur 2x sur un objectif de 800mm, donc 1.600mm de focale. C’est le grossissement ultime qu’on possède sur l’ISS ! ». Photo prise le 3 juin 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Glacier d’Upsala. « Le glacier d’Upsala, en Amérique du sud, s'étend de la frontière entre le Chili et l'Argentine au parc national Los Glaciares. Partout, les glaciers reculent, ce qui est tout à fait visible depuis l’espace, non seulement à l’œil nu, mais surtout grâce aux satellites d’observation dont les instruments spécialisés et les orbites répétitives permettent aux scientifiques de confirmer le réchauffement climatique ». Photo prise le 8 mai 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Venise (Italie). « Venise, telle un poisson au milieu de la lagune. Mon collègue italien [Luca Parmitano] est fier de ses racines siciliennes. Alors, en hommage, quelques clichés pour tenter de rendre justice à la beauté de son Italie natale ! ». Photo prise le 18 août 2021. © Thomas Pesquet, ESA/Nasa
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !