Les scientifiques en charge des images fournies par Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) ont concocté une petite vidéo montrant les dernières images capturées par la caméra Hirise.

au sommaire


    Cela vous intéressera aussi
    • Retrouvez toutes les images de Mars 

    En orbiteorbite martienne depuis le printemps 2006, la sonde MRO ne cesse de nous offrir des images inédites de la Planète rouge. Particulièrement imposante (7 mètres par 14 pour un poids de 2 tonnes), MRO est équipée de six instruments scientifiques pour observer la surface et analyser le sous-sol de Mars. Le radar Sharad (Shallow Subsurface Radar) a par exemple découvert de nouvelles réserves de glace enterrées du côté de Deuteronilus Mensae. Il a également sondé le pôle nord martien, détaillant les différentes couches et expliquant l'origine de fosses en spirale par l'action du ventvent.

    Mais c'est la caméra Hirise (pour High Resolution Imaging Science Experiment) qui a fait beaucoup pour la notoriété de la mission. Délivrant des images dont la résolutionrésolution permet de révéler des détails inférieurs au mètre, elle nous a fait découvrir par exemple des champs de rochers dans Utopia Planitia et des dunes noires au fond du cratère Proctor. Scrutant le déplacement des robots SpiritSpirit et OpportunityOpportunity, elle a même permis d'étudier l'action éolienne qui efface rapidement leurs traces de roues dans le sablesable.


    Les dernières curiosités martiennes, en images et en musique. © Nasa/JPL/University of Arizona/djxatlanta, Youtube

    Richesse et diversité des paysages

    Pour bien démarrer 2011, voici une petite vidéo des dernières prises de vues réalisées par l'orbiteur martien. On pourrait penser que depuis dix ans avec Mars OdysseyMars Odyssey, Mars ExpressMars Express puis Mars Reconnaissance OrbiterMars Reconnaissance Orbiter, on a tout vu sur Mars. Pourtant chaque image est une nouvelle source d'étonnement, voire d'émerveillement. Dans cette vidéo de 2 minutes 30, on découvre de nombreuses manifestations d'un passé humide comme des crêtes sinueuses qui surplombent d'anciens lits de rivières dans les régions d'Aerolis et de Zephyria, ou des ravines géantes dans les monts Hellas.

    D'énigmatiques terrains évoquent un morceau de gruyère plein de trous : il s'agit de portions de la calotte polairecalotte polaire australe où des cavités résultent de la sublimationsublimation estivale d'une couche de glace carboniqueglace carbonique temporaire d'1 ou 2 mètres d'épaisseur qui se forme chaque hiverhiver. Le phénomène se superpose à une calotte résiduelle de glace carbonique de 10 à 30 mètres d'épaisseur qui semble se sublimer très lentement été après été, comme si le pôle sud de Mars subissait les effets d'un réchauffement climatiqueréchauffement climatique. Enfin le survolsurvol d'un cratère d'impact elliptique nous rappelle que des météorites ont frappé Mars comme les autres planètes du Système solaireSystème solaire, parfois après avoir suivi une trajectoire rasante.

    Vous trouverez d'autres images spectaculaires sur le site de la caméra Hirise, et pour tout savoir sur la planète rouge, lisez les dernières nouvelles de Mars publiées dans le cadre de notre Mois de l'univers.