Sciences

En image : de nouvelles réserves de glace sur Mars

ActualitéClassé sous :Astronomie , mars , Glace

La sonde américaine MRO vient de découvrir de grandes quantités de glace sous la surface de la Planète rouge, cette fois loin des pôles.

Carte des dépôts glaciaires souterrains martiens découverts par la sonde MRO à des latitudes moyennes. Crédits Nasa/JPL-Caltech/ASI/University of Rome/Southwest Research Institute

Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) continue de scruter le sol et le sous-sol martien pour la cinquième année consécutive. Cette sonde de plus de deux tonnes particulièrement imposante (avec ses 7 mètres de haut pour 14 mètres de large) embarque 6 instruments scientifiques dont Sharad (Shallow Subsurface Radar), destiné à étudier le sous-sol de la planète pour y rechercher de la glace.

Sur Mars, la glace souterraine est connue depuis 2002, quand ont commencé les investigations de la sonde Mars Odyssey, et MRO en avait déjà confirmé l'existence ces derniers mois. Mais jusqu'à présent les principales réserves avaient été détectées à l'emplacement des calottes polaires.

Vue d'artiste de la sonde MRO. Crédit Nasa

Un passé glaciaire évident

Cette fois, la découverte a eu lieu à mi-chemin entre le pôle nord et l'équateur, dans une zone appelée Deuteronilus Mensae. Cette région fascine les planétologues depuis longtemps par la variété des terrains qu'elle renferme.

On y trouve en effet des plateaux entaillés par de profondes vallées, un bassin de 2 kilomètres de profondeur pour 110 kilomètres de diamètre dont le fond est tapissé de dépôts sombres, ou encore de gigantesques éboulis, autant de signes d'une activité glaciaire passée.

La région martienne de Deuteronilus Mensae présente les traces incontestables de gigantesques écoulements d'eau. Un endroit idéal pour rechercher de la glace souterraine. Crédits Esa/DLR/FU Berlin (G. Neukum) et FU Berlin/MOLA

C'est justement parce qu'ils espéraient trouver des traces souterraines de ces épisodes glaciaires que les scientifiques ont sondé le sous-sol de la région. Les dépôts glaciaires découverts s'étendent sur plusieurs centaines de kilomètres et leur épaisseur avoisine 1.000 mètres.

On les trouve logiquement sous le sol des régions les plus profondes (cratères, failles et vallées) et ils ne doivent leur conservation qu'à la couche de matériaux qui les recouvre et leur a empêché de se sublimer.

Cela vous intéressera aussi