Sciences

Opportunity : un Noël de plus sur Mars

ActualitéClassé sous :Astronomie , opportunity , Noël

L'infatigable robot martien va passer son septième Noël sur la Planète rouge. En bordure de Santa Maria, un petit cratère de 80 mètres de large, il n'est plus qu'à six kilomètres du but ultime de son extraordinaire aventure, le cratère Endeavour.

Le 15 décembre, Opportunity nous envoyait une carte postale des environs du cratère Santa Maria où il passera Noël. © Nasa/JPL/Cornell/ Ken Kremer, Marco Di Lorenzo
  • Retrouvez toutes nos images de Mars 

Des roches et rochers qui jonchent le sol, de petits monticules sableux et au loin les remparts du cratère d'impact EndeavourOpportunity nous a envoyé des images d'un petit coin de paradis pour géologue en mal d'exotisme au cœur de Meridiani Planum, là où ce petit robot se déplace tranquillement depuis son arrivée en janvier 2004, ayant parcouru un peu plus de 26 kilomètres à ce jour. Les superlatifs finissent par manquer pour décrire l'odyssée martienne d'Opportunity, conçu initialement pour ne fonctionner que 90 jours et qui fêtera dans quelques semaines ses sept ans sur Mars.

Au fil des années, les ingénieurs ont fait de nombreuses et régulières mises à jour de ses logiciels, lui donnant peu à peu la capacité de choisir lui-même ses itinéraires en conciliant intérêt scientifique et sécurité de l'engin. Une stratégie qui paie, puisque le 20 mai dernier Opportunity battait le record de longévité d'un véhicule en activité sur Mars, détenu depuis 1982 par la sonde Viking 2. Un autre record martien est tombé le 15 décembre : l'orbiteur Mars Odyssey, opérationnel depuis le 24 octobre 2001, a dépassé la durée de vie de Mars Global Surveyor qui fonctionna de 1997 à 2006.

De Victoria à Endeavour, Opportunity a sagement contourné des champs de dunes pour éviter de s'enliser. © Nasa/JPL/Cornell/University of Arizona

Une croisière pour géologue

Après avoir passé Pâques sur les Collines de chocolat et s'être penché sur le cratère Concepcion (du nom de l'un des bateaux du navigateur Fernand de Magellan), Opportunity est désormais au bord de Santa Maria, un cratère dont le nom évoque l'un des navires de Christophe Colomb ; encore un clin d'œil à l'histoire maritime de notre planète de la part des planétologues, qui comparent l'aventure d'Opportunity sur Mars à l'exploration humaine des nouveaux continents terrestres.

Croisant de temps à autre une belle météorite ferreuse, Opportunity avait quitté non sans mal le cratère Victoria en septembre 2008, après avoir passé un an à en explorer le fond anciennement gorgé d'eau, comme l'ont révélé les spectromètres du robot. Si tout va bien, Opportunity rejoindra Endeavour courant 2011. Ce cratère sera le plus grand que le robot va rencontrer dans son périple, une excavation de 22 kilomètres de diamètre. Les scientifiques espèrent pouvoir sonder les parois et y découvrir des couches géologiques très anciennes mises à nu par la violence de l'impact à l'origine du cratère. Avec un peu de chance, Opportunity pourrait même croiser aux cours des six prochains kilomètres des blocs originaires du sous-sol martien, éjectés lors de la formation d'Endeavour. Les géologues vont donc continuer de rêver... 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi