Voici le panorama qui s'offre à Opportunity. Plusieurs kilomètres de dalles rocheuses et de petites dunes de sable au menu du robot avant d'atteindre la zone du cratère Endeavour dont les parois se dessinent à l'horizon. Crédit Nasa/JPL-Caltech/Carnell University

Sciences

Le cratère Endeavour en ligne de mire pour Opportunity

ActualitéClassé sous :Astronomie , opportunity , Spirit

Le voyage extraordinaire du petit robot martien se poursuit. Au cours de cette septième année de mission sur la Planète rouge, il devrait aborder le cratère Endeavour que sa caméra vient de repérer à l'horizon.

Si le sable martien a été fatal à Spirit, le robot désormais ensablé au pied des collines Columbia, son jumeau Opportunity poursuit son petit bonhomme de chemin à travers Meridiani Planum. Le robot se déplace prudemment à raison de quelques dizaines de mètres par jour car les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory ne veulent prendre aucun risque dans cette plaine recouverte de sable. Pour éviter l'enlisement, ils utilisent les images très précises fournies par le Mars Reconnaissance Orbiter, un satellite d'observation en orbite autour de Mars depuis 2006. Ils profitent aussi de la moindre curiosité géologique pour stopper le robot et mettre à contribution son instrumentation scientifique, comme ce fut le cas il y a un mois lorsque Opportunity a traversé les Collines de chocolat.

Mais le prochain objectif n'en reste pas moins le cratère Endeavour. Rien de comparable à ce qu'a déjà visité le robot : son dernier cratère, Victoria, ne mesurait que 730 mètres de diamètre. Opportunity avait d'ailleurs eu le plus grand mal à s'en échapper à la fin de l'été 2008. Avec Endeavour et ses 22 kilomètres de diamètre, les scientifiques espèrent que Opportunity va pouvoir observer sur ses parois des couches géologiques très anciennes. Le robot ne devrait pas manquer non plus de croiser sur sa route des éjectas issus du sous-sol martien lors de la formation du cratère.

Sur cette image réalisée par l'orbiteur Mars Odyssey, on observe une petite partie du bassin Meridiani Planum où se trouve Opportunity. Parti du cratère Victoria en septembre 2008 après l'avoir exploré pendant deux ans, le robot martien est en route pour Endeavour. Crédit Nasa/JPL-Caltech/Cornell University

Endeavour, un objectif encore lointain

Le 28 avril dernier la caméra d'Opportunity dévoilait un nouveau panorama (voir l'image au bas de l'article). C'est une plaine composée de petites dunes de sable d'une vingtaine de centimètres et des affleurements rocheux que doit traverser le robot avant d'atteindre Endeavour dont les parois se dessinent à l'horizon, à une quinzaine de kilomètres de là. Initialement les ingénieurs du JPL avaient estimé que le voyage entre Victoria et Endeavour prendrait deux ans et que le grand cratère serait atteint fin 2010, à raison de 110 mètres parcourus chaque jour. 19 kilomètres en tout, car sur Mars la ligne droite n'est pas toujours le plus court chemin : Opportunity a commencé par avancer plein sud avant de bifurquer vers le cratère Endeavour plus à l'est pour éviter un champ de dunes qui aurait pu lui être fatal.

Un long chemin attend donc Opportunity, sept ans après le début d'une mission qui n'était conçue que pour quelques mois d'exploration...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi