Planète

Kebira, ou le plus grand cratère jamais découvert dans le Sahara !

ActualitéClassé sous :Terre , Chicxulub , égypte

-

Un immense cratère vient d'être découvert dans le désert du Sahara par les chercheurs de l'université de Boston Farouk El-Baz et Eman Ghoneim. Dévoilé par des clichés satellitaires, il est le plus large jamais découvert dans la région.

Le cratère Kebira, de 31 kilomètres de large, situé dans le Désert du Sahara Il est localisé au sud-ouest de l'Egypte, non loin de la frontière libyenne (Courtesy of Boston University Center for Remote Sensing)

31 kilomètres de large, soit un diamètre deux fois supérieur à celui du plus gros cratère connu dans le Sahara. Ce nouvel impact, que les chercheurs ont nommé « Kebira » (qui signifie « large » dans la langue arabe) a été localisé dans le sud-ouest de l'Egypte, non loin de la frontière libyenne. Le cratère compte deux anneaux, une caractéristique commune à de nombreux impacts. Au fil du temps, il aurait été érodé par l'eau et le vent, se soustrayant ainsi à l'oeil non entraîné : « Les lits de deux anciennes rivières traversaient ses portions ouest et est », a précisé à ce sujet Eman Ghoneim.

Pourquoi ne pas l'avoir découvert plus tôt ? El-Baz a son idée sur la question : « Kebira a pu échapper à nos observations de par sa grande surface, supérieure à celle de 125 terrains de football, ou égale à la superficie de la région urbaine du Caire. Les recherches de cratères se concentrent habituellement sur des petites échelles, ou sont effectuées à partir du sol. Les vues de l'espace permettent, quant à elles, d'observer des régions entières et d'obtenir des images à grande échelle. »

Les chercheurs pensent que ce gigantesque cratère a probablement été formé par l'impact d'un astéroïde de 1,2 kilomètre de large. Cet événement a dû engendrer un choc considérable, annihilant tout à des centaines de kilomètres à la ronde. A titre de comparaison, l'astéroïde qui aurait - selon certaines théories - provoqué la disparition des dinosaures, il y a 65 millions d'années de cela, aurait laissé à la surface un cratère (le Chicxulub) d'un diamètre compris entre 160 et 240 kilomètres de large.

La date de l'impact n'a pas encore été établie. Toujours selon les deux chercheurs, l'astéroïde serait à l'origine d'une étendue riche en fragments silicatés, connue sous le nom de « Desert glass », s'étendant entre les dunes de Great Sand Sea et le sud-ouest de l'Egypte.

Cela vous intéressera aussi