Sciences

Jupiter, un phare céleste pour toute la semaine !

ActualitéClassé sous :Astronomie , Jupiter , photographe

Cette semaine sera celle de Jupiter. Alors que la planète géante est au plus près de la Terre le 21 septembre, un photographe iranien nous en offre un merveilleux cliché.

Jupiter, véritable phare céleste, illumine le ciel une grande partie de la nuit. Un spectacle à ne pas manquer. Crédit B. A. Tafreshi

Nous vous l'annoncions la semaine dernière : Jupiter est à suivre, au plus près de la Terre. Avant que télescopes et lunettes mobilisés nous fournissent de superbes clichés de la géante gazeuse, pourquoi ne pas l'observer simplement à l'œil nu ? Tel un phare céleste au-dessus de la Terre, Jupiter est visible partout avec sa magnitude de -2,9, même en pleine ville.

Babak Amin Tafreshi est un jeune photographe né il y a 32 ans à Téhéran. Dans ses nombreuses images nocturnes, il associe le ciel avec des premiers plans terrestres, composés de paysages naturels ou de restes d'architecture ancienne. Il est à l'origine du projet Twan (The World At Night) qui consiste à rassembler une collection de photographies astronomiques réalisées depuis des sites terrestres particulièrement photogéniques et représentatifs de l'histoire de notre planète. Le photographe iranien vient de réaliser une image où Jupiter tient la vedette, comme ce sera le cas pendant les jours à venir (voir l'image au bas de l'article).

Repérage du passage de la Lune à proximité de Jupiter cette semaine au crépuscule. La planète géante sera alors au plus près de la Terre. Crédit Sky and Telescope

Invitation à une promenade céleste

La planète s'est levée depuis deux heures au-dessus d'une région désertique. Le photographe s'est déplacé avec une lampe rouge pendant la pose photographique, imprimant sur le cliché la trace de la lampe et de son éclairage sur le sol. Dans le ciel l'intensité de Jupiter est telle que la planète se présente comme un disque blanc, résultat de la saturation du capteur de l'appareil photo.

Légèrement au-dessus à gauche on remarque un losange formé de 4 étoiles. Il s'agit de la constellation de Pégase. La tache floue horizontale à gauche n'est autre que M 31, la galaxie d'Andromède. Plus on s'élève et plus la densité d'étoiles augmente : on approche du centre de notre Galaxie, symbolisée par la Voie lactée. Quelques nébuleuses gazeuses roses trahissent la présence de grands nuages d'hydrogène ionisé.

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à sortir une fois la nuit tombée et à profiter du spectacle. Vous n'aurez pas la chance de voir autant d'étoiles que sur cette image en raison de la Lune qui sera dans les parages, mais vous pourrez savourer le spectacle. Jupiter n'aura jamais été aussi près de la Terre (à 591 millions de kilomètres quand même) depuis 1963. Il faudra attendre 2022 pour connaître un autre rapprochement aussi important.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi