Sciences

En image : les spectaculaires levers de Pleine Lune

ActualitéClassé sous :Astronomie , pleine lune , lune

Tous les 29 jours et demi la Lune offre la totalité de son disque lumineux à nos regards, avec en prime des levers particulièrement photogéniques. Suivez nos conseils pour ne rien manquer.

Lever de Pleine Lune photographié le 13 octobre en soirée au-dessus du beffroi de Nuits-Saint-Georges (Côte d'Or). On distingue un petit rayon vert au sommet du globe lunaire. © J.-B. Feldmann
  • Découvrez la Lune en image

Elle occupe la plus grande partie de nos nuits quand le ciel est dégagé. Tout le monde a déjà vu la Lune, que ce soit sous la forme d'un fin croissant ou d'un beau quartier. Les plus observateurs ont même apprécié la douce beauté d'un clair de Terre sur la Lune, un phénomène qu'on appelle également la lumière cendrée. Mais c'est sans aucun doute la Pleine Lune qui remporte le plus de suffrages, tant son éclat et sa taille nous la font sentir si proche de nous.

Pleine Lune bourguignonne. © J.-B. Feldmann

Ces nuits-là, inutile de recourir à un télescope pour observer de célèbres formations comme les cratères Copernic, Clavius ou Tycho. Éclairés de face par le Soleil, les paysages de notre satellite naturel ne montrent aucun détail faute d'ombre pour en souligner les contours (il est alors midi sur la Lune). Votre œil suffit à discerner les principales mers lunaires, de grands bassins d'impact remplis par de la lave sombre il y a bien longtemps

C'est une observation que vous ne pourrez d'ailleurs mener qu'au lever ou au coucher de notre satellite, en profitant de l'absorption atmosphérique qui en atténue l'éclat. C'est justement au moment de son lever que la Pleine Lune nous donne rendez-vous pour d'étonnantes images.

Pleine Lune bretonne. © J.-B. Feldmann

Distorsion et rayon vert

On connaît les effets de la réfraction des rayons du Soleil à son lever ou son coucher. Comme pour le Soleil torturé sur le Rio de la Plata, les variations de température entre les différentes couches d'air que traversent les rayons lumineux provoquent des phénomènes de distorsion du disque tout à fait imprévisibles et avec de la chance on peut même parfois assister à la brève apparition du mythique rayon vert.

La Lune est également sujette à de tels phénomènes qu'il faut guetter avec la plus grande attention. Le chasseur d'images lunaires ne se sépare jamais de son appareil photographique monté sur un bon trépied. Car la Pleine Lune peut être provençale, bretonne ou bourguignonne, elle ne s'arrête pas aux limites administratives.

Pleine Lune provençale. © J.-B. Feldmann

Mais pourquoi concentrer ses observations et photographies aux périodes de levers de Pleine Lune ? C'est tout simplement qu'ils se produisent en début de soirée, permettant de composer des images avec des paysages terrestres encore éclairés. Les photographies présentées dans cet article pourront sans doute vous inspirer. Elles ont toutes été réalisées avec un appareil photo numérique compact doté d'un fort zoom, preuve qu'il n'est pas besoin de disposer d'un équipement haut de gamme pour croquer dame Lune. Et si la chance veut bien vous sourire, vous pourrez peut-être saisir un minuscule rayon vert au sommet du globe lunaire comme sur l'image ci-dessous, un phénomène encore plus rare à observer que sur le Soleil.

Pour ne rien rater des prochaines dates de Pleine Lune, pensez à consulter nos éphémérides, et n'oubliez pas de venir poster vos images sur notre forum d'astronomie !  

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi