Sciences

La comète Hartley 2 en vedette !

ActualitéClassé sous :Astronomie , Astronautique , comète

Au plus près de la Terre dans quelques semaines où elle pourrait devenir observable à l'œil nu, la comète Hartley 2 est déjà sous le feu des caméras de la sonde Deep Impact qui va s'en approcher jusqu'au mois de novembre.

Première image de la comète Hartley 2 réalisée le 5 septembre par la mission Epoxi, alors que la sonde se trouvait à 60 millions de kilomètres. Crédit Nasa

Lancée en janvier 2005, la sonde spatiale américaine Deep Impact a croisé la comète Tempel 1 le 4 juillet de la même année, y larguant un petit module de 372 kilogrammes. Propulsé à la vitesse de 10 kilomètres par seconde, l'impacteur Smart a heurté l'astre chevelu d'environ 6 kilomètres de diamètre pour y creuser un cratère d'une cinquantaine de mètres. A 550 kilomètres de là, Deep Impact filmait le spectacle. L'analyse des images révèlera quelques mois plus tard la présence de poches de glace à la surface de la comète, mais Deep Impact avait déjà une nouvelle mission en vue.

Les ingénieurs américains décidèrent de profiter du parfait état de la sonde pour la rediriger vers une autre cible. Consultés, les astronomes proposèrent d'abord un rendez-vous avec la comète Boethin pour décembre 2008. Mais la position de cette comète n'étant pas connue avec assez de précision (elle n'était pas reparue depuis 1986), ils décidèrent de diriger Deep Impact vers la comète Hartley 2 pour une rencontre le 4 novembre 2010. La mission fut alors rebaptisée Epoxi pour Extrasolar Planet Observation and Deep Impact Extended Investigation. Une partie de la mission doit en effet être consacrée à l'observation du transit de planètes extrasolaires à l'aide du télescope de 30 centimètres de diamètre qui est à bord de la sonde.

Représentation d'artiste montrant la sonde Deep Impact après largage de son impacteur en direction de la comète Tempel 1 en juillet 2005. Crédit Nasa

Hartley 2, la bonne surprise de l'automne

En 1986, année du grand retour de la comète de Halley, l'astronome britannique Malcom Hartley, qui travaillait à l'observatoire anglo-australien de Siding Spring, découvrit 103P/Hartley (Hartley 2), l'une des huit comètes à mettre à son actif. Hartley 2, comparable en taille et en masse à Tempel 1, se trouve actuellement dans la constellation de Pégase, à une magnitude de 10. A la mi-octobre dans la constellation de Persée sa magnitude devrait atteindre 5, la rendant juste visible à l'œil nu sous un ciel bien noir. Elle sera alors à 0,122 unité astronomique de nous.

Si les télescopes terrestres seront pointés vers l'astre chevelu, la comète sera aussi sous l'œil de Deep Impact. En attendant de s'en approcher dans les semaines qui viennent, la sonde américaine vient de réaliser sa première image de Hartley 2, à 60 millions de kilomètres de distance. Bien qu'à 191 millions de kilomètres du Soleil, la comète a déjà commencé à dégazer, comme le prouve la petite queue poussiéreuse qui se déploie derrière elle. Après C/2009 R1 Mc Naught au mois de juin, Hartley 2 pourrait bien nous offrir un joli spectacle le mois prochain que nous ne manquerons pas de vous faire partager en images.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi