Cliquer ici pour voir la vidéo
Cela vous intéressera aussi

Le satellite d'observation solaire de l'ESAESA (European Space Agency) SOHOSOHO (SOlar and Heliospheric Observatory satellite) vient de retransmettre, durant trois jours, les images spectaculaires de la progression de la comètecomète Machholz 1 à proximité du SoleilSoleil.

Découverte le 12 mai 1986 par l'astronomeastronome amateur Don E. Machholz depuis Loma Prieta, en Californie, la comète présentait alors une magnitudemagnitude visuelle de +11,0 et aucune queue n'était visible. Durant cette observation, Machholz utilisait une paire de jumelles de 29 x 130 mm. Le lendemain 13 mai, Charles Morris, se situant à proximité du Mt Wilson, en Californie, en estimait la magnitude à 9,7 au moyen de son télescopetélescope de 250 mm.

Le 3 juin 1986, les caractéristiques de la nouvelle comète pouvaient être calculées avec précision. Le périhéliepérihélie avait eu lieu le 23 avril à une distance de 0,1268 UA (unités astronomiquesunités astronomiques) du Soleil, et l'inclinaison de son orbiteorbite était évaluée à 60 degrés pour une période de 5,34 années. Durant ce passage de 1986, de faibles nébulosités ont été observées autour du noyau, une courte queue de seulement 4 minutes d'arcminutes d'arc est apparue ainsi qu'une anti-queue de 2 minutes d'arc.

Le passage de juillet-août 1991 a été observé depuis le Mount John University Observatory, au moyen d'un réflecteur de 600 mm. Bien que la distance à la TerreTerre n'ait pas été inférieure à 0,94 UA et que la magnitude visuelle +14, une augmentation spectaculaire de son activité a pu être enregistrée les 3, 4 et 5 juillet. La comète n'a toutefois pas été accessible aux amateurs avant son passage à l'aphélieaphélie. Le retour de 1996 n'était pas beaucoup plus favorable. Cependant, le satellite SOHO a déjà pu en transmettre des images du 13 au 16 octobre, alors que sa magnitude atteignait +4,5 et qu'apparaissait une queue de plus de 2 degrés.

En ce début d'année 2002, SOHO a de nouveau été mis à contribution. Utilisant son coronographecoronographe (un instrument qui permet de photographier le fond du ciel entourant le disque solaire), Macholz 1 était facilement mise en évidence et observée.

Les résultats sont spectaculaires. Outre des images superbes, SOHO retransmet aussi de nombreux renseignements sur cette singulière comète, mais plusieurs mois seront nécessaires aux chercheurs pour en effectuer une synthèse. Cependant, il est déjà évident que Machholz 1 varie d'intensité de manière spectaculaire d'année en année. Si, en ce moment, sa queue est impressionnante, elle était pourtant quasiment absente lors de certains passages précédents.

On peut aussi affirmer que le périhélie de la comète diminue progressivement, ce qui pourrait se traduire par un accroissement d'activité. De même, il est pratiquement certain que le noyau de Machholz 1 présente une seule zone d'activité, située près de son pôle de rotation, et qu'elle pourrait être à l'origine de l'essaim météoritiqueessaim météoritique des Quadrantides.

Caractéristiques de Machholz 1 (estimation selon 108 observations) :

Demi-grand axeDemi-grand axe : 3.013081098 AU
Périhélie : 0.124104621 AU
Excentricité : 0.95881139
Passage au périhélie : 8 janvier 2002
Longitude du nœudnœud ascendant : 94.6084546 deg
Argument du périhélie : 14.5807574 deg
Magnitude absolue au périhélie : +13.0
Magnitude absolue du noyau au périhélie : +14.0