Sciences

En bref : une cinquième lune pour Pluton !

ActualitéClassé sous :Astronomie , pluton , New Horizon

Le télescope spatial Hubble a déniché un nouveau petit satellite autour de la planète naine Pluton vers laquelle se dirige la sonde New Horizon.

P 5 est le cinquième satellite découvert autour de la lointaine Pluton. © Nasa/Esa/M. Showalter, Seti Institute

Observer la planète naine Pluton à plus de 4 milliards de km de nous n'est pas une mince affaire. Pour le télescope spatial Hubble dont on connaît la puissance, cela revient à viser une balle de baseball placée à plus de 60 km. Il faudra donc patienter encore 3 ans pour obtenir des images détaillées de cet astre gelé lointain, lorsque la sonde New Horizon s'en approchera à 10.000 km en juillet 2015. En attendant, les astronomes continuent de scruter la banlieue de Pluton. Objectif : y repérer d'éventuels satellites dont le survol pourrait alors être programmé et surtout essayer de détecter la présence d'anneaux poussiéreux à éviter, le passage de la sonde à plus de 50.000 km/h ne lui laissant aucune chance en cas d'impact.

En 1978, Charon (1.270 km de diamètre) fut le premier satellite découvert, suivi en 2005 de Nix et Hydra (60 et 45 km). Puis ce fut le tour de P 4 (diamètre inférieur à 35 km) en juillet 2011 et de P 5 (moins de 25 km) il y a quelques jours. Excepté Charon, tous les satellites de Pluton ont été découverts à l'aide du télescope Hubble. Pour Mark Showalter du Seti Institute (Californie), « toutes ces lunes ont des orbites parfaitement imbriquées, un peu comme des poupées russes ».       

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi