Sciences

Les vols de démonstration Cots reportés à 2012

ActualitéClassé sous :Astronautique , accès à l'espace , SpaceX

La Nasa prévoit le report des vols de démonstration de SpaceX et d'Orbital Sciences à 2012. Un retard qui n'a rien d'inquiétant mais qui diffère de plusieurs mois l'entrée en activité des services de transport spatial de ces deux entreprises. 

Moins d’un an après le premier vol réussi de sa capsule Dragon, SpaceX s’apprête à transformer l’essai. Si elle a réussi à convaincre la Nasa de fusionner les deux vols de démonstration restants en une seule mission, le feu vert russe pour s'amarrer à l'ISS n'est pas encore gagné. © SpaceX

La Nasa avait passé deux contrats dans le cadre de Cots pour la fourniture d'un service privé de transport spatial de ravitaillement de l'ISS par des sociétés privées. Mais ces projets tardent à se matérialiser. Pour la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2016, la Nasa a commandé huit vols à Orbital Sciences (évalués à moins de 2 milliards de dollars) et douze à SpaceX pour un montant de 1,6 milliard de dollars.

Dans son manifeste interne, la Nasa projette que SpaceX réalise son dernier vol de démonstration début 2012 (au lieu de novembre 2011) et le premier vol de démonstration du cargo spatial d'Orbital Sciences et de Thales Alenia Space en mai 2012 (au lieu de février 2012).

Un moteur AJ-26 sur un banc test du Centre spatial Stennis de la Nasa. Deux moteurs propulseront le premier étage du Taurus II, le lanceur à deux étages utilisés pour lancer le cargo spatial Cygnus. © Centre spatial Stennis

Le nouveau calendrier des lancements

Le report du lancement du second vol de démonstration de Dragon n'est pas imputable à SpaceX. En effet, la suspension des vols habités russes, après une série d'échecs et la perte d’un cargo Progress au décollage a bouleversé le calendrier des lancements vers la Station. L'équipage formé pour surveiller et suivre l'amarrage de Dragon ne sera lancé que le 20 décembre à bord du Soyouz 29S qui embarquera notamment l'astronaute de l'Agence spatiale européenne André Kuipers, qui passera six mois à bord de l'ISS dans le cadre de la mission Promisse. D'où le report du vol de Dragon à janvier 2012. Enfin, la Russie refuse toujours que SpaceX amarre Dragon à la Station, estimant que cette capsule manque de maturité.

Quant à Orbital Sciences, elle doit gérer les retards dans la certification de son nouvel ensemble de lancement Mars (Mid-Atlantic Regional Spaceport), situé à côté de la base de Wallops de la Nasa, en Virginie (côte est des États-Unis). Enfin, elle doit également rassurer la Nasa sur l'utilisation du moteur AJ-26. De conception russe (NK-33), ce moteur a été rebaptisé AJ26-62 par Aerojet qui l'a adapté pour le premier étage de Taurus II dont la Nasa a demandé un vol de qualification, qui n'était pas prévu à l'origine. Ce lanceur sera donc lancé en janvier 2012 avec une charge utile factice puis avec le cargo spatial Cygnus, vraisemblablement en mai 2012 lors du second vol.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi