Initialement prévu le 24 mars, le premier lancement de l’année d’une Ariane 5 a été reporté à ce soir en raison d’une anomalie détectée sur le lanceur. La fusée européenne qui sera utilisée pour la cinquantième fois doit lancer deux satellites de télécommunications. L’un pour le compte de l'opérateur de télévision luxembourgeois SES (Astra 3B) et l’autre pour le Ministère allemand de la Défense (COMSATBw-2).
Cela vous intéressera aussi

Pour ce cinquantième tir d'une Ariane 5Ariane 5, la performance demandée au lanceurlanceur est de 9.116 kgkg, dont 7.971 kg pour les deux satellites à séparer sur l'orbiteorbite visée avec une périgéepérigée de 250 km, une apogéeapogée de 35.786 km à l'injection et une inclinaison de 3 degrés. Le lancement a dû être reporté de deux jours et aura finalement lieu ce soir, entre 23 h 03 et 23 h 52 (en heure française).

Ces deux satellites ont été construits par l'industrie spatiale européenne sous la responsabilité d'Astrium qui est également le maître d'œuvremaître d'œuvre unique du système Ariane 5 depuis le lancement du 22e lanceur de production.

Astra 3B sera le 33e satellite confié au lanceur européen par une entité du groupe SES, qui a récemment passé commande de quatre nouveaux satellites à Astrium. Ce satellite sera opéré par SES Astra, le premier système de diffusiondiffusion directe (DTH) en Europe, qui dessert plus de 125 millions de foyersfoyers sur les réseaux DTH et câblé.

Télécommunications publiques et militaires

Construit par Astrium à partir d'une plate-forme Eurostar E 3000 et stabilisé 3 axes, Astra 3B a une massemasse au décollage de 5.471 kg. Panneaux solaires déployés, son envergure sera d'un peu moins 40 mètres pour des dimensions de 4,5 x 3,2 x 2,8 m. Il est équipé de 60 répéteursrépéteurs actifs en bande Ku et 4 répéteurs en bande Ka et une puissance électrique de quelque 12 KW en fin de vie. Depuis sa position orbitaleorbitale à 23,5° Est, il offrira des services satellitaires de haute puissance sur toute l'Europe pendant les 15 années de sa duréedurée de vie opérationnelle.

COMSATBw-2 sera la 34e charge utile militaire lancée par ArianespaceArianespace. Conçu pour fournir des services de télécommunications militaires sécurisées pour le compte du Ministère allemand de la Défense (voix, données, faxfax, applicationsapplications vidéo et multimédia), ce satellite rejoindra en orbite COMSATBw-1, lancé par Arianespace en octobre 2009.

Ce satellite militaire est construit autour d'une plate-forme Spacebus 3000 B2 stabilisée trois axes de Thales Alenia Space. Avec une envergure de 17,2 m et des dimensions de 2,8 x 1,8 x 2,9 m COMSATBw-2 embarque une charge utile comprenant notamment quatre répéteurs en bande SHF et 5 répéteurs en bande UHFUHF. Il doit fonctionner pendant au moins 15 ans, positionné à 63° Est.