L'avenir de la Station spatiale n'a pas encore été décidé. Elle sera vraisemblablement désorbitée ou séparée en deux morceaux, mais certainement pas en 2020 comme l'ont annoncé à tort certains médias. © Nasa

Sciences

Non, la Station spatiale ne sera pas désorbitée en 2020 !

ActualitéClassé sous :Astronautique , station spatiale internationale , Nasa

Malgré l'annonce de nombreux médias, la Station spatiale internationale ne sera pas désorbitée en 2020. Son plongeon dans l'océan n'est pas prévu par Roscosmos, les propos de son responsable ayant été « déformés », selon l'Agence spatiale européenne. État des lieux.

  • Découvrez toutes les images de l'ISS

Si informer vite et bien est devenu un des principes élémentaires du journalisme, il ne faut cependant pas en oublier de vérifier ce qu'on publie, au risque de diffuser des informations approximatives, voire inexactes. C'est ce qui vient de se produire avec l'annonce faite par de nombreux médias de renom de la désorbitation de l'ISS en 2020.

Pour qui suit l'actualité spatiale, cette information avait de quoi surprendre à plus d'un titre. D'une part, lors de la dernière rencontre des chefs des Agences spatiales participant à sa construction, aucune décision officielle n'avait été prise allant dans ce sens et d'autre part, de nombreuses voix se sont fait entendre ces derniers mois, pour étendre au-delà de 2020 la durée de la Station.

À la lecture de ces articles, qui s'appuyaient sur une interview en russe de Vitaly Davydov, un des chefs de Roscomos, nous avons contacté l'Agence spatiale européenne qui a confirmé que rien n'avait été décidé sur le sort de l'ISS et que les propos de monsieur Davydov avaient été « déformés » !

Formidable promontoire pour observer la Terre, l'ISS n’est pas seulement employée pour des expériences dites de science de la vie ou des matériaux. Elle l'est également pour des activités commerciales et scientifiques. À l’avenir, elle sera utilisée pour préparer certaines des prochaines étapes de l’exploration. © Nasa

La longue vie de l'ISS

Lorsque les premiers modules de l’ISS sont envoyés dans l'espace, en 1998, on s'attend à ce que ce complexe orbital soit achevé en quelques années et fonctionne pendant quinze ans. Aujourd'hui, la situation n'est pas celle que se l'imaginaient les responsables de 1998. En 2010, le retard dans la construction de la Station a poussé les chefs des Agences spatiales à prolonger la durée de vie de l’ISS de 2016 à au moins 2020 avec la possibilité de l'étendre jusqu'en 2025 si évidemment sa structure tient le coup. En 2011, les navettes ont été mises au rebut et la Station est pour ainsi dire achevée. Il manque seulement quelques éléments comme le bras européen Era qui sera lancé en 2012. 

Malgré certains éléments de l'ISS devenus obsolètes au fil du temps, la durée de vie de la Station n'est pas figée dans le temps. Les responsables du projet n'ont aucun intérêt à la désorbiter si le retour opérationnel et scientifique est au rendez-vous. Enfin, la durée de vie initiale d'un système spatial (satellite, robot, rover) est souvent dépassée de plusieurs années, voire d'une décennie. L'ISS n'échappera pas à cette règle et sera en capacité de fonctionner bien plus longtemps que ce qui avait été prévu à l'origine du projet. Les efforts faits pour la maintenir en activité opérationnelle vont se poursuivre et seule une panne majeure pourrait la condamner précocement.

Cela vous intéressera aussi