Sciences

SpaceX se prépare à ravitailler la Station spatiale

ActualitéClassé sous :Astronautique , COTS , Nasa

La Nasa devrait autoriser SpaceX à fusionner en une seule mission les deux vols de démonstration qui restent à effectuer pour tester le cargo spatial Dragon. L'engin pourrait être lancé le 30 novembre avec un amarrage à la Station le 7 décembre.

Le cargo spatial de SpaceX, Dragon, pourrait s'amarrer à la Station lors de son prochain lancement. © SpaceX

Après trente ans de voyage dans l'espace en navette, la Nasa a définitivement tourné la page avec le retour sur Terre d'Atlantis et prépare avec SpaceX le prochain vol du cargo spatial Dragon. Dorénavant il faut se faire à l'idée que l'accès à l'orbite basse des États-Unis est du ressort du secteur commercial. Déléguer au privé des vols spatiaux a été une décision prise par le président américain quand il est devenu certain que les retards et les dépassements de coûts du programme Constellation, destiné à remplacer la navette et retourner sur la Lune, menaient à une impasse.

Pour apporter un soutien technique et financier à ce secteur balbutiant, la Nasa a mis en place les partenariats public-privé Cots (pour le fret) et CCDev (pour le vol habité). SpaceX et Orbital Sciences, qui bénéficient du financement de Cots, ont remporté chacun un contrat significatif portant sur des services transport spatial d'au moins 20 tonnes pour ravitailler l'ISS du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2016. La Nasa a commandé huit vols à Orbital Sciences (évalués à moins de 2 milliards de dollars) et douze à SpaceX pour un montant de 1,6 milliard de dollars.

La capsule Dragon pourra transporter 6 tonnes jusque dans l'espace et faire revenir 3 tonnes sur Terre. En configuration habitable, elle accueillera jusqu'à sept personnes. © Space X

L'avancée des projets de transport spatial

Aujourd'hui, aucune de ces deux entreprises n'est prête pour un service opérationnel. Seule SpaceX a réalisé un premier vol d'essai réussi de son système de lancement Falcon 9/Dragon. Quant à Orbital Sciences, le premier vol de démonstration de son cargo spatial Cygnus, réalisé en partenariat avec Thales Alenia Space, a été repoussé à début 2012 en raison de retard dans le développement du lanceur Taurus II.

Pour accélérer le développement de Dragon, la Nasa et SpaceX travaillent sur la fusion des deux derniers vols de démonstration en une seule mission avec pour objectif un amarrage de Dragon à l’ISS. Pour l'instant aucune décision officielle n'a été prise. Les derniers détails de ce vol sont en passe d'être réglés mais il subsiste une incertitude de taille. Le déploiement de deux petits satellites pendant cette mission, tel qu'il est planifié, induit en effet un risque de collision avec la Station.

À bord de l'ISS on se prépare également à l'arrivée de ce nouveau cargo spatial. En janvier et mars 2011, le système de communication entre Dragon et l'ISS a été testé avec succès à plusieurs reprises. Lorsqu'il sera opérationnel, ce système permettra aux membres de l'ISS de surveiller et commander l'approche ou le de départ du cargo spatial de SpaceX.

Cela vous intéressera aussi