Avec ce lancement, Arianespace prouve une nouvelle fois la maturité de son lanceur prémium qui doit envoyer plus de 10.100 tonnes ! Une performance remarquable pour ce dernier conçu pour tout juste 10 tonnes. © S.Corvaja, Esa, Cnes, Arianespace

Sciences

Ce soir, 64e lancement d'Ariane 5 et nouveau record à la clé

ActualitéClassé sous :Astronautique , Ariane 5 , Ariane 5 ECA

Pour son cinquième lancement de l'année, et sa troisième mission commerciale, Arianespace s'offrira ce soir  un nouveau record : Ariane 5 doit lancer une charge utile de plus de 10 tonnes, comprenant Intelsat 20 et Hylas-2, sur une orbite de transfert géostationnaire !

Arianespace, qui exploite dorénavant trois lanceurs depuis le Centre spatial guyanais, doit lancer ce soir deux satellites de télécommunications dont l'Européen Hylas-2, spécialisé dans l'accès Internet à haut débit.

Le décollage, que vous pouvez suivre en direct sur le site d'Arianespace, est prévu ce soir à 22 h 54 (heure française), depuis le Centre spatial guyanais. Ce lancement s'effectuera à l'intérieur d'une fenêtre de tir de 57 minutes qui s'ouvrira à 22 h 54 et se fermera à 23 h 51.

Nouveau record de performance pour Ariane 5

Pour cette mission, la performance demandée au lanceur est de plus de 10 tonnes (10.135 kg), dont 6.094 kg représentent la masse d'Intelsat 20 et 3.311 kg celle de Hylas-2, à séparer sur l'orbite visée avec un périgée de 250 km et un apogée de 35.786 km à l'injection.

À cette occasion, le lanceur établira donc un nouveau record de performance pour une mission visant l'orbite GTO standard. Le dernier exploit en date représentait 10.051 kg, lancés par Ariane 5 ECA, le 22 avril 2011. Ce gain de performance provient, d'une part, de l'ensemble des travaux réalisés lors du Performance Improvment Plan qui ont permis de réduire différents conservatismes initiaux sur l'ensemble du lanceur, à partir de l'expérience et de l'analyse des 35 premiers vols Ariane 5 ECA et, d'autre part, de l'utilisation des caractéristiques spécifiques des étages constituant ce lanceur.

Installation du satellite Hylas-2 sur son lanceur, en position basse. © Baudon, Esa, Cnes, Arianespace, CSG

Intelsat 20 et Hylas-2, télécommunication et Internet haut débit

Quarante-septième satellite construit par Spacesystem-Loral pour Intelsat, Intelsat 20 est un satellite de télécommunications qui embarque une charge utile en bande Ku, qui offrira des prestations en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient pour des réseaux d'entreprises et des services de télévision DTH.

D'une masse au lancement de 6.94 kg, ce satellite est construit autour de la plateforme LS 1300E. Il comprend 24 transpondeurs en bande C, 54 en bande Ku et 1 en bande Ka. Positionné à 68,5 est, d'où il pourra fournir ses services à l'Europe, l'Asie, l'Afrique, l'Australie, et l'océan Indien, ce satellite remplacera Intelsat 10 et 7. Il fonctionnera pendant au moins 15 ans.

Avec ses 24 faisceaux en bande Ka, Hylas-2 est ce que l'on appelle un satellite Internet. Il offrira des services de communication haut débit pour faciliter les applications comme les réseaux industriels, l'accès à Internet, les services de continuité et la distribution de vidéo. Il complètera l'offre de service d'Avanti Communications, qui opère les satellites Hylas, à travers l'Afrique et le Moyen-Orient.

Construit sur la base d'une plateforme STARTM 2.4 d'Orbital Sciences Corp., Hylas-2 est également équipé de 6 faisceaux Gateway et d'un faisceau Ka-band directionnel, permettant une couverture, à la demande, en tout point de la Terre visible depuis le satellite.

Cela vous intéressera aussi