Sciences

En bref : le tir d'Ariane 5 reporté une fois de plus

ActualitéClassé sous :Astronautique , fenêtre de tir , Ariane 5

, vol 195A quelques minutes du début de la fenêtre de tir, hier soir, le lancement d'une Ariane 5, qui devait emporter deux satellites, a été ajourné sine die après la découverte d'un problème technique.

La fusée Ariane-5 sur son pas de tir à Kourou pour le vol V195, qui doit emporter le satellite de télécommunications Arabsat 5A (de l’opérateur Arabsat) et le satellite multi-missions COMS (de l’agence spatiale sud-coréenne, Kari). © Arianespace

Ariane 5 était sur son pas de tir, portant dans sa coiffe deux satellites, ArabSat 5A et COMS, à injecter sur une orbite géostationnaire. Mais une quarantaine de minutes avant la fenêtre de tir (de 23 h 41 à 0 h 45 en heure française métropolitaine), un témoin d'alarme s'est allumé.

« Problème de pressurisation au niveau de l'étage supérieur du lanceur » : c'est la cause indiquée à la presse par un responsable d'Arianespace présent à Kourou. « Une baisse de pression a été détectée dans la sphère de pressurisation de l'étage supérieur du lanceur » a précisé en personne Jean-Yves Le Gall, PDG d'Arianespace.

Ce n'est pas la première fois qu'un problème de pressurisation conduit à annuler un tir d'Ariane 5. Entre mars et avril, le lancement de deux satellites (Astra 3B et COMSATBw-2) avait été reporté trois fois de suite pour un incident de ce genre. Le lancement avait finalement eu lieu le 22 mai.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi