Retour sur le pas de tir pour Ariane 5. A l'image, le lanceur V135 sortant du bâtiment d'assemblage final pour rejoindre ELA-3 (novembre 2000). Crédits Esa /Cnes/Arianespace - S. Corvaja

Sciences

Retour en vol d’Ariane 5 prévu ce soir

ActualitéClassé sous :Astronautique , Ariane 5 , Ariane 5 ECA

C'est finalement un défaut de fabrication d'un détendeur d'Ariane 5 qui a cloué au sol le lanceur européen, contraignant Arianespace à reporter son lancement à trois reprises depuis le 24 mars. Le décollage est maintenant prévu dans la nuit de vendredi 21 au samedi 22 mai 2010, le plus tôt possible à l'intérieur de la fenêtre de lancement s'ouvrant à 0 h 01 et se fermant à 0 h 44, heure de Paris, le 22 mai.

Face aux enjeux commerciaux et financiers, Arianespace n'a pris aucun risque, préférant bousculer son calendrier des lancements. Les sept tirs d'Ariane 5 prévus cette année et annoncés lors de la conférence de presse de janvier 2010 seront bien réalisés, comme l'a expliqué Jean-Yves Le Gall sur BFM. Le PDG d'Arianespace a également annoncé la signature de sept nouveaux contrats et d'autres en cours de finalisation.

Pour ce cinquantième tir d'une Ariane 5 et le premier de l'année, la performance demandée au lanceur est de 9.116 kg, dont 7.971 kg pour les deux satellites à séparer sur l'orbite visée avec une périgée de 250 km, une apogée de 35.786 km à l'injection et une inclinaison de 3 degrés.

Intégration des satellites COMSATBw-2 (à gauche) et Astra 3B (à droite) sur le lanceur Ariane 5 ECA (V195). © 2010 ESA / Cnes-Arianespace / Photo Optique Video CSG

Ces deux satellites ont été construits par l'industrie spatiale européenne sous la responsabilité d'Astrium qui est également le maître d'œuvre unique du système Ariane 5 depuis le lancement du 22e lanceur de production.

Astra 3B sera le 33e satellite confié au lanceur européen par une entité du groupe SES, qui a récemment passé commande de quatre nouveaux satellites à Astrium. Ce satellite sera opéré par SES Astra, le premier système de diffusion directe (DTH) en Europe, qui dessert plus de 125 millions de foyers sur les réseaux DTH et câblé.

Télécommunications publiques et militaires

Construit par Astrium à partir d'une plate-forme Eurostar E 3000 et stabilisé 3 axes, Astra 3B a une masse au décollage de 5.471 kg. Panneaux solaires déployés, son envergure sera d'un peu moins 40 mètres pour des dimensions de 4,5 x 3,2 x 2,8 m. Il est équipé de 60 répéteurs actifs en bande Ku et quatre répéteurs en bande Ka et une puissance électrique de quelque 12 kW en fin de vie. Depuis sa position orbitale à 23,5° Est, il offrira des services satellitaires de haute puissance sur toute l'Europe pendant les 15 années de sa durée de vie opérationnelle.

COMSATBw-2 sera la 34e charge utile militaire lancée par Arianespace. Conçu pour fournir des services de télécommunications militaires sécurisées pour le compte du Ministère allemand de la Défense (voix, données, fax, applications vidéo et multimédia), ce satellite rejoindra en orbite COMSATBw-1, lancé par Arianespace en octobre 2009.

Ce satellite militaire est construit autour d'une plate-forme Spacebus 3000 B2 stabilisée trois axes de Thales Alenia Space. Avec une envergure de 17,2 m et des dimensions de 2,8 x 1,8 x 2,9 m COMSATBw-2 embarque une charge utile comprenant notamment quatre répéteurs en bande SHF et 5 répéteurs en bande UHF. Il doit fonctionner pendant au moins 15 ans, positionné à 63° Est.

Cela vous intéressera aussi