Départ de l'ATV-4 Albert Einstein de la Station spatiale internationale. Le 28 octobre, il s'est décroché de la partie russe du complexe orbital. © Nasa

Sciences

L'ATV-4 réussit sa rentrée destructive au-dessus du Pacifique sud

ActualitéClassé sous :Astronautique , accès à l'espace , cargo spatial

Toutes les bonnes choses ont une fin. Le quatrième ATV de l'Agence spatiale européenne a terminé sa mission. Amarré à la Station spatiale internationale depuis cinq mois, il vient d'effectuer sa rentrée atmosphérique destructive au-dessus d'une zone inhabitée du Pacifique sud.

Amarré à l'ISS depuis le 15 juin, l'ATV-4 Albert Einstein s'est décroché du module de service Zvezda afin de préparer sa rentrée dans l'atmosphère. Pour la première fois, cette rentrée s'est faite à l'aplomb de la Station. L'objectif était que les astronautes à bord du complexe orbital observent et enregistrent la dislocation de l'engin dans les couches supérieures de l'atmosphère, afin de fournir des données uniques en leur genre sur les phénomènes de rentrée atmosphérique. L'engin a fait sa rentrée le samedi 2 novembre, au-dessus d'une zone inhabitée du Pacifique sud, à 12 h 04 TU (13 h 04 heure de Paris).

Le cargo ATV de l'Agence spatiale est en route pour son point d'entrée dans l'atmosphère terrestre. © Nasa

Pour cette quatrième mission, ce véhicule de transfert automatique (ATV) de l'Agence spatiale européenne a livré une charge utile record de 2.480 kg, comprenant quelque 1.400 articles. Pendant tout le temps où il est resté amarré à la station, l'ATV-4 a rehaussé son orbite à six reprises pour lutter contre les effets de la traînée atmosphérique résiduelle. En fin de mission, il a été rempli de déchets. Sans ces manœuvres orbitales confiées également aux cargos Progress russes, la Station finirait par retomber sur Terre...

Encore un exemplaire d’ATV à lancer

Baptisé Georges-Lemaître du nom du physicien belge père de la théorie du Big Bang, le prochain ATV, le cinquième et dernier exemplaire, sera lancé en juin 2014 par une Ariane 5 ES.

En tout, cinq ATV ont été construits sous la maîtrise d'œuvre d'Astrium. Le premier modèle, baptisé Jules Verne a été lancé en mars 2008. Il a été suivi en février 2011 par l'ATV-2, nommé Johannes Kepler, en l'honneur du mathématicien et astronome allemand. Quant au troisième exemplaire, baptisé Edoardo Amaldi, du nom du physicien et pionnier de l'espace italien, il a été lancé en mars 2012. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi