Santé

La grippe A(H1N1) fera-t-elle aussi sa rentrée scolaire ?

ActualitéClassé sous :médecine , H1N1 , Grippe A

Le virus H1N1 s'invitera-t-il dans les établissements scolaires dans les semaines suivant la rentrée ? C'est évidemment l'inconnue du moment, et les ministères de l'Education nationale comme de la Santé se préparent à recevoir l'intrus. De multiples scénarios sont envisagés. Ils vont jusqu'à la fermeture d'écoles, en cas de propagation massive du virus.

Cette image, obtenue par MET (microscope électronique en transmission) montre des virus de la grippe H1N1. Crédit : Cnrs.

« L'Education nationale se doit d'assurer la continuité de l'enseignement », nous a-t-on assuré Rue de Grenelle. Pour maintenir le suivi des cours, le ministère aurait ainsi enregistré sur CD des centaines d'heures de programmes scolaires, selon les niveaux. Au cas où certains préfets décideraient des fermetures massives d'établissements, ces cours seront transmis aux élèves bloqués à domicile.

« Les chefs d'établissement vont recevoir des directives précises et une campagne d'information est également prévue », nous a confirmé le service de presse du ministère de l'Education. Elle devrait débuter dès la semaine prochaine, donc bien en avance par rapport à la rentrée.

Des campagnes de prévention internes aux établissements, seraient également prêtes. Elles martèleront, comme de droit, le message clé selon lequel la première barrière contre la grippe reste plus que jamais l'hygiène :

  • apprenez à vos enfants à se laver les mains à l'eau et au savon, plusieurs fois dans la journée. A défaut, ils peuvent utiliser des gels antiseptiques hydro-alcooliques, disponibles en petits conditionnements aisément portables dans le sac ou la poche ;
  • incitez-les à toujours porter la main devant la bouche lorsqu'ils toussent, et... à renouveler dans ce cas, le lavage des mains ;
  • habituez-les à n'utiliser que des mouchoirs jetables à usage unique ;
  • et s'ils sont malades enfin, donnez-leur un masque dit « chirurgical » qui réduira le risque de contamination.

Source : Ministère de l'Education nationale, 11 août 2009

Cela vous intéressera aussi