Décollage de l'ATV-4 Albert Einstein. Ce tir était le 69e lancement d'une Ariane 5, toutes versions confondues, et le deuxième lancement de l’année 2013. © S. Corvaja, Esa

Sciences

Le cargo spatial ATV-4 s'est envolé vers l'ISS hier soir

ActualitéClassé sous :Astronautique , ISS , cargo spatial

Cette nuit, une Ariane 5 ES a lancé avec succès le quatrième ATV, le cargo automatique de l'Agence spatiale européenne, à destination de l'ISS. Le rendez-vous avec le complexe orbital est prévu le 15 juin. Il devrait y rester amarré pendant au moins cinq mois, avant d'être désintégré dans l'atmosphère.

Le quatrième et avant dernier cargo spatial de l'Europe a été lancé cette nuit du Centre spatial Guyanais à 18 h 52 en heure locale, soit 23 h 52 en Métropole. Compte tenu de la masse du cargo (19.887 kg), de celles de l'adaptateur SDM et du système de caméras, la performance demandée au lanceur correspondait à une charge totale record de 20.252 kg à injecter en orbite basse.

Cet ATV, acronyme de Automated Transfer Vehicle ou véhicule de transfert automatique, a été baptisé Albert Einstein, du nom du physicien à qui l'on doit la théorie de la relativité.

Après un lancement réussi, l'ATV-4 Albert Einstein est en route pour la Station spatiale internationale qu'il rejoindra le 15 juin. © S. Corvaja, Esa

Le lancement a été effectué par une Ariane 5 ES, avec un troisième étage ré-allumable, qui ajoute une réussite de plus à son palmarès, après les lancements de l'ATV-1 Jules Verne en 2008, de l'ATV-2 Johannes Kepler en 2011, et de l'ATV-3 Edoardo Amaldi en 2012.

La version Ariane 5 ES signe un 4e succès

Pour cette mission, c'est une coiffe longue d'une hauteur de 17 m et d'un diamètre de 5,4 m qui a été utilisée pour protéger l'ATV-4 Albert Einstein. Elle a été larguée pendant le vol dès que les flux aérothermiques ont été suffisamment faibles pour être supportés par le cargo spatial, à une altitude d'environ 110 km.

L'ATV a été placé sur une orbite basse circulaire  de 260 km d'altitude, en vue d'une mission de rencontre avec la Station spatiale internationale. Après 10 jours de vérifications et de manœuvres orbitales, il viendra s'amarrer le 15 juin à la station spatiale pour livrer quelque 2.600 kg de fret et rehausser l'altitude de l'ISS pendant son séjour qui doit durer cinq mois.

Enfin, pour éviter que l'étage supérieur EPS (étage à propergols stockables ré-allumable) ne devienne un débris spatial et n'encombre inutilement l'orbite, une heure et 20 minutes après la séparation de l'ATV, un troisième et dernier allumage de l'EPS de 15 secondes a été commandé. Il permettra de désorbiter le cargo et de le faire retomber dans le Pacifique, à mi-distance entre les côtes de Nouvelle-Zélande et du Mexique.

Cela vous intéressera aussi