Un astéroïde qui s’écrase près de Johannesburg (Afrique du Sud). L’histoire ne date pas d’hier. Mais d’il y a environ deux milliards d’années. Des chercheurs nous apprennent aujourd’hui que l’astéroïde en question était probablement bien plus grand qu’ils le pensaient jusqu’ici.

Quelque part en Afrique du Sud se trouve le plus grand cratère d’impact connu sur Terre. Le cratère de Vredefort. D'un diamètre de l'ordre de 250 kilomètres. Il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Et il a été causé par la chute d'une gigantesque météorite. Pour comparaison, celle qui a mis fin au règne des dinosauresdinosaures est supposée avoir mesuré quelque dix kilomètres de diamètre. Celle qui est tombée sur l'actuelle Afrique du Sud, il y a deux milliards d'années maintenant, mesurait plus vraisemblablement une quinzaine de kilomètres de diamètre. C'est du moins ce que pensaient les chercheurs jusqu'à aujourd'hui.

Il est bien difficile d'estimer la taille d'une météorite qui a frappé notre Terre aussi loin dans le passé. Le temps a effacé pas mal des traces de l'impact. Mais des chercheurs de l’université de Rochester (États-Unis) se sont appuyés pour cela sur des simulations extrêmement précises de l'événement d'impact. Et elles suggèrent que le diamètre de l’astéroïde qui a formé le cratère de Vredefort devait être plus proche de 20 à 25 kilomètres.

Des informations précieuses sur l’évolution de la Terre

Les chercheurs racontent que l'impact aurait projeté suffisamment de poussières dans les airs pour que la lumière provenant du soleil soit partiellement bloquée. Peut-être pendant des décennies. Puis que des gaz à effet de serregaz à effet de serre ce sont accumulés dans notre atmosphèreatmosphère, avec les impacts associés sur le climat de notre Terre. Mais pas, à proprement parler, d'extinction de masseextinction de masse à déplorer. À l'époque où le cratère de Vredefort s'est formé, il n'y avait sur notre Planète que des formes de vie unicellulaires.

En éclairant également la façon dont le matériaumatériau a été éjecté par l'impact, ces travaux aident par ailleurs les chercheurs à comprendre comment les masses terrestres ont pu se déplacer au fil du temps, et quels sont les changements géologiques et écologiques qui ont été imposés à notre Terre par des collisions avec des astéroïdes. Des matériaux provenant de l'impact à l'origine du cratère de Vredefort, par exemple, ont été repérés du côté de la Russie d'aujourd'hui.