Certains chercheurs doutent des conclusions de la Penn State University. Selon eux, les traces de graisses retrouvées pourraient tout simplement correspondre à des résidus de viande. Le plus vieux morceau de fromage du monde reste celui retrouvé dans le fond d’une jarre d’un tombeau égyptien et datant de 3.200 ans. © Beatrice Prève, Fotolia

Sciences

Le plus vieux fromage du monde aurait… plus de 7.000 ans !

ActualitéClassé sous :archéologie , fromage , égypte

Des chercheurs ont trouvé, dans des poteries vieilles de quelque 7.200 ans, des résidus de graisses. Selon eux, cette découverte permettrait de reculer la fabrication du fromage en Méditerranée de plusieurs millénaires.

C'est peu après la domestication des vaches, des chèvres et des moutons que les Hommes semblent avoir commencé à boire du lait, il y a un peu plus de 10.000 ans. Mais quand ont-ils commencé à le transformer en fromage ? La réponse reste incertaine.

Des chercheurs de la Penn State University (États-Unis) prétendent aujourd'hui (certains de leurs confrères mettent en doute leur analyse isotopique) avoir identifié des traces de fromage sur des ustensiles et dans des poteries trouvées sur les côtes de la Croatie. Plus exactement, il s'agirait de traces de graisses laissées par des produits laitiers fermentés il y a environ 7.200 ans ; les plus anciennes jamais identifiées, dans cette région du monde du moins.

Selon les chercheurs, des poteries spécialement destinées à contenir le fromage ont rapidement été fabriquées après l’invention de ce mets à base de lait. Elles seraient caractérisées par de larges ouvertures et de vagues formes d’animaux. © Penn State University, Sibenik City Museum

Le fromage, plus digeste que le lait

Cette découverte pourrait expliquer pourquoi tant de preuves de la traite d'une partie du bétail avaient déjà pu être trouvées alors même que des analyses génétiques avaient démontré qu'au-delà de l'âge de 10 ans, les paysans de l'époque étaient incapables de digérer le lactose contenu dans le lait. En effet, le lactose est réduit par la fermentation et la transformation du lait en fromage.

L'invention du fromage, un aliment riche et stockable, aurait ainsi aidé les paysans à survivre aux temps les plus difficiles. Elle aurait aussi fait baisser la mortalité infantile. De plus en plus d'enfants étant nourris tardivement aux produits laitiers, ils ont donc pu développer une meilleure tolérance au lactose, qui s'est transmise de générations en générations. Ainsi, concluent les chercheurs, les populations agricoles ont pu s'étendre à des climats plus rigoureux.

Pour en savoir plus

Le plus vieux fromage du monde jamais découvert a plus de 3.000 ans

Le plus vieux fromage du monde. Il se trouvait caché au fond d'une jarre, dans un tombeau vieux de quelque 3.200 ans, quelque part en Égypte.

Article de Nathalie Mayer paru le 17/08/2018

Le tombeau de Ptahmes - qui fut maire de Memphis en Égypte, au XIIIe siècle av. J.-C. -, c'est toute une histoire. Il a été découvert en 1885. Puis il a été pillé. Et perdu dans les sables. Avant d'être redécouvert en 2010. C'est suite à cette redécouverte que plusieurs jarres ont été retrouvées. Dans l'une d'elles, une substance blanchâtre que les archéologues viennent d'identifier comme du fromage.

Certes, comme le vin, le fromage a tendance à se bonifier avec l'âge. Mais là... Les chercheurs semblent bien avoir mis la main sur le plus vieux fromage du monde ! Et ils déconseillent bien sûr à quiconque de vouloir en goûter un morceau.

Des chercheurs ont analysé le contenu d’une jarre trouvée dans un tombeau égyptien. Ils ont ainsi mis la main sur le plus vieux fromage du monde. © TheDigitalArtist, Pixabay, CC0 Creative Commons

Un fromage contaminé

Pour déterminer que cette étrange substance était bien du fromage, les chercheurs ont d'abord purifié et dissout les protéines qu'elle contenait. Puis ils les ont analysées par chromatographie en phase liquide et spectrométrie de masse. L'opération a révélé la présence de lait de vache, mais aussi de lait de brebis et/ou de chèvre. Quant au tissu également retrouvé dans la jarre, il indique que le fromage en question devait être un fromage solide.

Par ailleurs, les chercheurs ont trouvé dans leurs échantillons, des traces de peptides suggérant que celui-ci aurait pu être contaminé par Brucella melitensis, la bactérie responsable de la brucellose. Cette maladie transmise à l'Homme par les animaux - généralement en mangeant des produits laitiers non pasteurisés - peut entraîner des complications graves en l'absence de prise en charge rapide. Si ces résultats se confirment, il s'agirait là encore de la plus ancienne trace de la maladie jamais identifiée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !


Ne ratez aucune offre ou code promo Groupon et profitez d'une réduction !

Cela vous intéressera aussi

Les plus vieux fossiles de tortues  Des chercheurs polonais ont officialisé la découverte des plus vieux fossiles de tortues, datant de 215 millions d'années.