Promenade en forêt : attention aux tiques ! © Björn Kristersson, Fotolia

Santé

Piqûres de tiques : comment les éviter ?

Question/RéponseClassé sous :maladie , Ixodes , piqure de tique

Les tiques transmettent des maladies, dont la maladie de Lyme. Si vous partez vous promener en forêt, mieux vaut prendre quelques précautions pour éviter d'être piqué. Le pantalon sera préférable au short, même en été !

Les tiques sont des acariens du genre Ixodes qui peuvent vous piquer et vous transmettre des agents pathogènes, comme la bactérie Borrelia burgdorferi associée à la maladie de Lyme. Toutes les tiques ne sont pas infectées, mais il vaut mieux éviter ce risque en adoptant les bons gestes. Les tiques sont présentes dans les espaces boisés, les forêts, les prairies, les herbes hautes, à la campagne comme en zones urbanisées. Elles sont fréquentes du début du printemps jusqu'à la fin de l'automne, en-dessous de 1.500 m d'altitude, d'après le site du ministère des Solidarités et de la Santé. Soyez attentifs en randonnée et lors des promenades dans la nature ou dans des parcs.  

Pour limiter le risque de morsure de tique, il est conseillé de porter des vêtements couvrants sur vos jambes et vos bras, et de couleur claire pour mieux voir les tiques. Portez des chaussures fermées. Restez sur les sentiers de randonnée au lieu de vous engouffrer dans la forêt. Une fois que vous avez terminé votre promenade et que vous êtes rentré chez vous, inspectez l'ensemble de votre corps pour vérifier l'absence de tiques. N'oubliez pas de surveiller vos animaux de compagnie, chiens et chats : ils peuvent eux aussi ramener des tiques à la maison !

Les bons gestes en cas de piqûre de tique

Si vous trouvez une tique sur votre corps ou celui de votre animal, retirez-la à l'aide d'un petit ustensile acheté en pharmacie : le tire-tique. Il suffit de coincer la tique dans la pince et de la retirer en effectuant un mouvement de rotation. Vous pouvez ensuite désinfecter le site de la piqûre, mais surtout pas avant d'avoir enlevé le parasite car il existe un risque de régurgitation de la tique.

Si, après une piqûre de tique, vous voyez apparaître un érythème migrant, consultez votre docteur. De la même façon, si la tique est restée fixée longtemps sur votre corps ou si d'autres symptômes apparaissent, rendez vous au plus vite chez votre médecin.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Moustique-tigre : quatre conseils pour se protéger  À l'arrivée de l’été, les piqûres de moustiques font leur apparition. Si elles sont en majorité bénignes, celles du moustique-tigre peuvent transmettre des maladies comme par exemple la dengue ou le chikungunya. L’IRD (Institut de recherche pour le développement) nous explique dans cette courte vidéo comment s'en prémunir simplement.