L'arôme chaud du cumin est à l'origine du parfum n° 19 de Chanel. © artefacti, Fotolia

Santé

L'huile essentielle de cumin : quelles sont ses vertus ?

Question/RéponseClassé sous :huiles essentielles , digestion , cumin

Le cumin contient naturellement de 3 à 5 % d'huile essentielle. Sa culture abondante en Afrique, en Inde et en Méditerranée fait de son huile essentielle un remède peu coûteux. Quant à son goût, il permet de l'ingérer facilement. L'huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur d'eau des graines de cumin.

Les vertus de cette huile essentielle sont nombreuses tant sur le plan de la santé que du bien-être ou de la beauté.

L'huile essentielle de cumin, ses atouts santé

Cette huile essentielle permet de neutraliser de nombreux maux situés dans la région du bas-ventre. Ainsi, elle est utile en cas de digestion difficile, de troubles gastro-intestinaux, de diarrhées, de colites, de crampes intestinales et de règles douloureuses. Les propriétés de cette huile essentielle sont stimulantes pour les glandes salivaires et la vésicule biliaire. Elle améliore l'activité intestinale, est anti-inflammatoire, antispasmodique et calmante.

Des études sont actuellement en cours, notamment à l'Institut de lutte contre le cancer de Madras, elles mettraient en évidence les propriétés protectrices du cumin face aux cancers du foie et de l'estomac.

L'huile essentielle de cumin, comme celle de gattilier, peut aider à équilibrer un excès d'œstrogènes.

En cas de règles douloureuses, vous pouvez réaliser un massage du ventre dans le sens des aiguilles d'une montre avec de l'huile essentielle de cumin diluée avec une huile végétale à raison de deux gouttes de cumin pour une cuillère à soupe d'huile végétale. Les huiles essentielles d'estragon et de basilic peuvent venir augmenter ses bienfaits. Cette recette fonctionne également pour les troubles digestifs.

En cas d'angoisse ou d'insomnie, l'aromathérapie préconise un massage du plexus solaire à base d'huile essentielle de cumin diluée. © rannica, Fotolia

Le cumin, pour votre bien-être

Quoi de plus gênant et inconfortable que des ballonnements chroniques après les repas ? Parfois même, cette gêne peut débuter durant le repas et perdurer jusque tard après le coucher. Cette sensation peut-être extrêmement désagréable et aller jusqu'à des crampes dans le bas-ventre. Elle est due à une production importante de gaz. Pour limiter cet effet « ballon », plusieurs solutions sont possibles :

  • déposer trois gouttes d'huile essentielle de cumin sur de la mie de pain à ingérer en début de repas. D'ailleurs, c'est bien pour faciliter la digestion que les Indiens consomment en apéritif des chapatis, ces fines galettes de farine mélangée à des graines de cumin ;
  • intégrer aussi souvent que possible une à deux gouttes d'huile essentielle de cumin dans vos plats. Elle en réchauffera les saveurs tout en limitant la formation de gaz intestinaux. Par exemple, une goutte d'huile essentielle dans votre sauce d'assaisonnement permet de stimuler l'activité biliaire et ouvre l'appétit ;
  • boire une goutte d'huile essentielle de cumin diluée dans de l'eau chaude avec du citron en fin de repas.

Le cumin, votre coup de pouce beauté

L'huile essentielle de cumin permet d'augmenter l'activité des glandes liées à la digestion. Elle est donc une précieuse alliée pour les personnes qui souhaitent perdre du poids ou commencer une cure détoxifiante.

Pour avoir un teint lumineux et des traits reposés, rien de tel qu'une bonne nuit de sommeil. L'huile essentielle de cumin permet de lutter contre les angoisses et les insomnies. Quatre gouttes sur un mouchoir posé entre les taies d'oreiller permettent de calmer l'esprit et favorisent l'endormissement.

À savoir

En application cutanée, il faut toujours diluer l'huile essentielle de cumin afin d'éviter les irritations de la peau et des muqueuses.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.