Santé

Étouffement chez le nourrisson, l'adulte ou l'enfant : que faire ?

Dossier - Secourisme : les gestes qui sauvent !
DossierClassé sous :médecine , secourisme , massage cardiaque

Née du souci de porter secours, la Croix-Rouge s'efforce de prévenir et d'alléger les souffrances des Hommes. Voici quelques gestes de secourisme que vous pourrez apprendre à utiliser pour sauver des vies en cas de malaise et arrêt cardiaques, perte de conscience, brûlure, noyade...

  
DossiersSecourisme : les gestes qui sauvent !
 

En cas d'étouffement chez l'adulte ou l'enfant, il faut au plus vite donner 5 claques dans le dos et, si les signes de l'étouffement persistent, pratiquer la manœuvre de Heimlich. En cas d'étouffement chez le nourrisson, il faut également effectuer 5 claques dans le dos puis retourner le nourrisson sur le dos, l'allonger tête basse sur l'avant-bras et la cuisse puis comprimer au milieu de la poitrine, avec deux doigts dans la partie inférieure du sternum, sans appuyer sur l'extrémité inférieure du sternum (voir en bas de cette page).

Comment reconnaître une personne qui s'étouffe ? Que faire dans cette situation ? © Fotos593, Shutterstock

Comment savoir lorsqu'une personne s'étouffe ?

En avalant de travers, la victime s'étouffe. Elle cherche de l'air, ne peut plus parler, ne peut plus respirer, ne tousse pas.

© Croix-Rouge française, G. Pascaud

Que faire en cas d'étouffement ?

  • Il faut au plus vite donner 5 claques dans le dos avec le plat de la main ouverte.
  • Si les signes de l'étouffement persistent, pratiquer la manœuvre de Heimlich.

Après :

  • En cas d'expulsion du corps étranger, il faudra appeler votre médecin pour obtenir un conseil concernant la suite de cet incident.
  • En cas d'échec, recommencez les 5 claques dans le dos puis la manœuvre de Heimlich. En l'absence d'efficacité, la personne va arrêter sa respiration, il faudra alors lui faire un bouche-à-bouche et appeler au plus vite les secours (15).

Comment faire ?

  • 5 claques dans le dos :
© Croix-Rouge française, G. Pascaud

Sur une victime debout ou assise, placez-vous derrière elle, penchez-là en avant en soutenant son thorax avec une main, et donnez 5 claques vigoureuses dans le dos, entre les deux omoplates avec l'autre main.

Pourquoi effectuer des claques dans le dos d'une victime qui s'étouffe ?

Les claques dans le dos provoquent un mouvement de toux et peuvent débloquer le corps étranger qui obstrue.

  • En cas d'échec, la manœuvre de Heimlich :
© Croix-Rouge française, G. Pascaud

En cas d'inefficacité des claques dans le dos, effectuez la manœuvre de Heimlich :

  • Passez vos bras sous ceux de la victime.
  • Mettez un poing au-dessus du nombril, l'autre main par-dessus votre poing.
  • Enfoncez le poing d'un coup sec vers vous et vers le haut.
  • Répétez jusqu'à cinq fois cette technique.

Pourquoi pratiquer la manœuvre de Heimlich si la victime s'étouffe ?

En appuyant au-dessus du nombril, vous augmentez la pression dans les poumons et vous permettez l'expulsion vers le haut du corps étranger qui était coincé dans les voies respiratoires.

Chez un enfant

  • Chez l'enfant de plus de un an :

Effectuez les mêmes techniques que chez l'adulte mais avec plus de précautions, la force du geste devant être adaptée au poids et à l'âge de l'enfant.

© Croix-Rouge française, G. Pascaud
  • Chez l'enfant de moins de un an :
© Croix-Rouge française, G. Pascaud

5 claques dans le dos :

  • Placez le nourrisson à plat ventre sur votre avant-bras, le visage légèrement dirigé vers le sol.
  • Effectuez 5 claques avec le plat de votre main ouverte entre les deux omoplates.
  • Avant de retourner l'enfant, retirez le corps étranger avec vos doigts en veillant à ne pas l'enfoncer dans la gorge de l'enfant.

En cas d'échec :

© Croix-Rouge française, G. Pascaud
  • Retournez le nourrisson sur le dos.
  • Allongez-le tête basse sur l'avant-bras et la cuisse.
  • Comprimez au milieu de la poitrine, avec deux doigts dans la partie inférieure du sternum, sans appuyer sur l'extrémité inférieure du sternum.