Santé

Chez le nourrisson, le réflexe de marche n’est pas lié au sens tactile

ActualitéClassé sous :médecine , Bébé , nourrisson

Une récente expérience tentée sur des nourrissons révèle que le couplage entre vision et locomotion est bien plus instinctif, et surtout bien plus précoce qu'on ne le pensait.

Sols virtuels employés pour tester la motricité des nourrissons. Source : Child Development

Dès sa naissance, un bébé est capable d'exécuter quelques mouvements de pas alternés dès que ses pieds sont mis en contact avec une surface rigide, et cette faculté n'a pas échappé aux praticiens de tous temps qui l'utilisent pour évaluer la motricité du jeune enfant. Mais un pas de plus - si l'on ose dire - vient d'être accompli par une équipe de recherches du CNRS, conduite par Marianne Barbu-Roth, chargée de recherche dans le domaine du développement de la posture et de la locomotion chez le nourrisson.

Avec son équipe du laboratoire de Psychologie de la Perception (université Paris Descartes), en collaboration notamment avec l'université de Californie de Berkeley, elle vient de démontrer que le réflexe de marche néonatale n'est pas qu'un simple réflexe tactile, mais peut être provoqué par un stimulus visuel, et cela en l'absence de contact avec le sol.

Réalité virtuelle pour bébés

Pour l'expérience, 48 nourrissons âgés de trois jours ont été maintenus en position verticale au-dessus d'un écran où était projetée l'image d'une surface mobile. Celle-ci pouvait être un damier noir et blanc avançant vers l'enfant, simulant une marche vers l'avant, ou d'autres compositions statiques ou non.

Schéma de l’expérience. Source : Child Development

Les chercheurs ont constaté que, dans tous les cas, les nourrissons esquissaient un mouvement de marche synchronisé avec le défilement de la surface virtuelle, effectuant un nombre de pas en relation avec le déplacement apparent. En revanche, le nombre de pas était inférieur avec un damier statique ou une roue tournante présentant des triangles noirs sur fond blanc.

« L'expérience a montré que les nouveau-nés réagissaient au déplacement virtuel visuel du sol en se mettant à pédaler dans le vide, commente la scientifique qui publie l'étude dans Child Development. Les mouvements de marche automatique ne sont donc pas qu'un réflexe tactile déclenché au niveau de la moelle épinière, mais seraient également contrôlés par la vision. »

Jusqu'à présent, les tests néonataux ne ciblaient que séparément le sens de la vision et le contrôle de la motricité. Pourtant, une anomalie dans la coordination entre ces deux fonctions peut gravement compromettre le développement de l'enfant. Un mauvais couplage peut en effet compromettre l'acquisition de l'équilibre postural et locomoteur du nourrisson, avec de sévères conséquences sur son développement moteur, sensoriel, cognitif et social.

Le résultat de ces recherches peut amener la mise au point de tests cliniques pour évaluer la coordination entre vision et locomotion, afin d'identifier les enfants à risque et de proposer une solution rééducative adaptée. Le protocole de test par réalité visuelle virtuelle utilisé permet aussi d'envisager de nouvelles méthodes d'entraînement à la marche mieux adaptées aux enfants handicapés.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi