Santé

La greffe de cornée

Dossier - Greffe : greffes d'organes et de tissus
DossierClassé sous :médecine , greffe , greffe d'organe

-

L'attente d'une greffe d'organe concerne chaque année en France plus de 14.000 personnes. Greffe de foie, greffe de cœur... mais aussi greffes de tissus (peau, cornée, moelle osseuse).

  
DossiersGreffe : greffes d'organes et de tissus
 

La cornée est le seul tissu dont la greffe nécessite une inscription sur liste d'attente. En 2010, plus de 9.000 cornées ont été prélevées et environ 3.500 patients ont bénéficié d'une greffe de cornée.

Le taux de réussite des greffes de cornée est de 60 à 90 %. À l'image, un contrôle endothélial de la cornée. © (Paris-Banque des yeux) Benoit RAJAU pour l'Agence de la biomédecine

Patients concernés par une greffe de cornée

Toutes les pathologies qui conduisent à une opacification de la cornée peuvent être traitées par une greffe. Il s'agit par exemple :

L'opération de greffe de cornée

L'opération consiste à remplacer la cornée opaque du patient par une cornée saine et transparente provenant d'un donneur décédé. Une rondelle de cornée du receveur est prélevée et remplacée par une rondelle de même diamètre provenant d'un donneur. La rondelle est ensuite suturée. Parfois, l'opération comporte d'autres gestes chirurgicaux, en fonction des pathologies qui touchent le patient : pose d'un implant dans le cas d'une cataracte, chirurgie du glaucome...

Après la greffe

Après la greffe, le patient suit un traitement local à base de collyre corticoïde. La réussite de la greffe de cornée est assez élevée, de 60 à 90 % à cinq ans, car la cornée se prête assez bien à cette opération : comme elle n'a ni vaisseau ni lymphatique et compte peu de cellules, le risque de conflit immunologique entre les cellules du donneur et celles du receveur est réduit. De plus, en cas de rejet, celui-ci est rapidement décelé par le patient qui ressent une baisse de son acuité visuelle. Le traitement du rejet de greffe consiste à augmenter le traitement corticoïde local et à administrer de la ciclosporine et une corticothérapie générale.