Santé

Histoire de la greffe

Dossier - Greffe : greffes d'organes et de tissus
DossierClassé sous :médecine , greffe , greffe d'organe

-

L'attente d'une greffe d'organe concerne chaque année en France plus de 14.000 personnes. Greffe de foie, greffe de cœur... mais aussi greffes de tissus (peau, cornée, moelle osseuse).

  
DossiersGreffe : greffes d'organes et de tissus
 

L'histoire des greffes et des transplantations trouve son origine au XIXe siècle lorsque pour la première fois un médecin suisse, Jacques Reverdin, couvrit la surface d'une plaie avec de petits morceaux d'épiderme. La première greffe de tissu réussie chez l'Homme est la greffe de cornée, réalisée par le docteur Arthur Von Hippel en 1886. Les greffes se développèrent ensuite au XXe siècle.

Christiaan Barnard, premier chirurgien au monde à avoir réussi une transplantation cardiaque. © Wikimedia Commons

Les greffes qui ont marqué l'histoire

  • 1952 : greffe d'un rein vivant de la mère de Marius Renard à son fils. Cette histoire fut très médiatisée à l'époque. Marius Renard avait perdu son unique rein à la suite d'une chute d'échafaudage. Sa mère insista pour que la greffe de rein soit tentée sur son fils, malgré la réticence des médecins. Le jeune homme survécut pendant trois semaines après l'opération mais le rein greffé fut rejeté, entraînant le décès. Cette opération permit de découvrir le rôle des lymphocytes T dans le rejet de greffe.
  • 1954 : première transplantation rénale réussie à long terme, réalisée par le professeur Joseph E. Murray qui reçut le prix Nobel de médecine en 1990. Le donneur et le receveur étaient des frères jumeaux monozygotes, d'où un risque de rejet réduit.
  • 1958-1962 : découverte des groupes tissulaires HLA par Jean Dausset.
  • 1963-1969 : premières transplantations hépatiques.
  • 1967 : première greffe de cœur au monde, réalisée en Afrique du Sud par Christiaan Barnard.
  • 1968 : première greffe cardiaque en Europe réalisée par le professeur Cabrol à Paris. La même année, Emmanuel Vitria, le plus célèbre des greffés du cœur, reçut le cœur d'un jeune fusilier-marin décédé accidentellement pendant son service militaire. Edmond Vitria survécut dix-neuf ans à sa transplantation et même quinze ans à son chirurgien, Edmond Henry, mort d'une crise cardiaque.
  • 1969 : première greffe de poumon à un condamné à mort américain.