Le cancer de l’estomac est la principale indication de la gastrectomie. © AGPhotography, Adobe Stock
Santé

Gastrectomie

DéfinitionClassé sous :médecine , estomac , cancer de l'estomac

La gastrectomie est une ablation totale ou partielle de l'estomac, dont la principale indication est le cancer de l'estomac. Le moignon de l'estomac ou le cardia est directement relié au duodénum.

La sleeve gastrectomie, également appelée gastrectomie longitudinale, consiste à retirer les 2/3 de l'estomac dans le sens de la longueur de façon à former un tube. Destinée au traitement de l'obésité sévère (IMC >40 ou >35 associé à au moins une complication), c'est l'opération de chirurgie bariatrique la plus fréquemment réalisée. Elle se distingue de la gastroplastie (anneau gastrique) et du bypass (mise en place d'une dérivation en laissant l'estomac en place). La perte de poids habituellement observée est d'environ 4 kg par mois pendant les six premiers mois, puis de 2 à 4 kg par mois. La perte de poids à 10 ans est d'environ 65 % à 70 % de l'excès de poids initial. 

La sleeve gastrectomie consiste à enlever les deux tiers de l’estomac afin de diminuer la sensation de faim et le volume des aliments absorbés. © sakurra, Adobe Stock

Effets secondaires de la gastrectomie

Ces symptômes sont surtout présents pour les gastrectomies totales et dans la période post-opératoire. Au fil du temps, le jéjunum va progressivement se dilater et les effets vont s'estomper.

  • Perte d'appétit liée à l'absence d'hormones dans le déclenchement de la faim.
  • Sensation d'estomac plein même avec des repas peu copieux.
  • Syndrome de dumping : arrivée brutale des aliments non digérés dans le petit intestin, ce qui entraîne des troubles digestifs (nausée, diarrhée, douleurs abdominales), neurologiques (somnolence, malaise) et circulatoires (sueurs, bouffées de chaleur, palpitations), suivis d'une hypoglycémie deux à trois heures après le repas.
  • Carences en vitamines, notamment en vitamine B12, absorbée dans l'estomac.
  • Reflux biliaire, avec possible inflammation de l'œsophage ou gastrite.

Ces effets peuvent être prémunis par une alimentation adaptée (fractionner ses repas, bien mâcher les aliments, boire en dehors des repas).

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !