La maladie de Basedow est la première cause d’hyperthyroïdie chez les femmes. © Axel Kock, Adobe Stock

Santé

Maladie de Basedow

DéfinitionClassé sous :maladie , hyperthyroïdie , maladie de Basedow

La maladie de Basedow est une maladie auto-immune se manifestant par une hyperthyroïdie. Elle est due à une surproduction d'anticorps antirécepteurs de la TSH (thyroid-stimulating hormone), qui stimulent la thyroïde en permanence conduisant à la production excessive d'hormones T3 et T4.

Ces anticorps peuvent également avoir pour cible les muscles oculomoteurs, ce qui provoque leur inflammation et l’exophtalmie (yeux exorbités) caractéristique de la maladie. La maladie de Basedow est 5 à 10 fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, et survient plus fréquemment entre 40 et 60 ans.

Le comédien Marty Feldmann souffrait de la maladie de Basedow. © Avro, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0 NL

Maladie de Basedow : symptômes

Les symptômes de la maladie de Basedow sont liés à l'hyperthyroïdie :

  • intense fatigue physique et psychologique ;
  • nervosité, anxiété, troubles du sommeil ;
  • perte de poids malgré une augmentation de l'appétit ;
  • accélération du transit ;
  • tremblements des extrémités ;
  • transpiration abondante ;
  • intolérance à la chaleur ;
  • polydipsie (soif excessive) ;
  • tachycardie ;
  • goitre au niveau de la thyroïde ;
  • exophtalmie unilatérale ou bilatérale, avec parfois une irritation des paupières.

À un stade plus avancé, la maladie de Basedow entraîne une amyotrophie avec faiblesse musculaire. Les complications sont essentiellement cardiaques (insuffisance cardiaque, fibrillation).

Maladie de Basedow : diagnostic et traitement

Le diagnostic repose sur le dosage de la TSH, systématiquement effondrée, accompagnée d'une augmentation du taux de T3 et T4. Une échographie et scintigraphie sont parfois utiles pour distinguer la maladie de Basedow des autres causes d'hyperthyroïdie.

La maladie évolue de façon diverse, avec des phases de poussées et de rémissions. Trois méthodes principales sont utilisées pour traiter l'hyperthyroïdie :

  • médicaments anti-thyroïdiens qui réduisent la production d'hormones ;
  • destruction partielle ou complète de la glande thyroïde par ingestion d'iode 131 radioactif ;
  • ablation partielle ou complète de la glande thyroïde (réservée aux gros goitres récidivants).

Les deux dernières options nécessitent la prise à vie d'hormones thyroïdiennes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :