L’épissage est une étape de maturation de l’ARN prémessager en ARNm. © meletver, Fotolia

Santé

Épissage

DéfinitionClassé sous :génétique

L'épissage (en anglais splicing) est un mécanisme de maturation de l'ARN qui permet à un ARN transcrit à partir d'un gène (ARN pré-messager), de se débarrasser de séquences non-codantes (les introns), pour donner un ARN messager, ou ARNm, qui sera ensuite traduit en protéine dans le cytoplasme de la cellule. L'épissage des ARN a lieu dans le noyau des cellules eucaryotes. Les séquences codantes qui se retrouvent dans l'ARNm final sont les exons. Comme les gènes sont composés d'introns et d'exons, on dit qu'ils sont morcelés. Les exons sont généralement de courtes séquences, tandis que les introns sont bien plus longs. Les ARNt (ARN de transfert) et ARNr (ARN ribosomique) subissent aussi un épissage.

Des enzymes interviennent sur l'ARN pré-messager qui est la copie de l'ADN du gène ; par exemple, les ribozymes catalysent des réactions de l'épissage. Des séquences présentes sur l'ARN pré-messager servent de signaux d'épissage, de part et d'autre des introns. Des ribonucléoprotéines nucléaires (snRNP) interviennent dans l'épissage : ces molécules sont formées de protéines et de molécules d'ARN. Ces molécules travaillent au sein du complexe d'épissage ou splicéosome, un ensemble plus vaste de molécules d'ARN et de protéines, qui coupe et recolle l'ARN.

L’épissage alternatif

À partir d'un même ARN pré-messager, il est possible d'obtenir différents ARNm, selon les séquences conservées ou supprimées dans la version finale. Un même ARN pré-messager peut donc conduire à la production de différentes protéines. La plupart de nos gènes feraient l'objet d'un épissage alternatif. Par conséquent, s'il existe 30.000 à 40.000 gènes fonctionnels chez l'Homme, le nombre de protéines produites est plus élevé.

Des anomalies dans l'épissage alternatif des gènes peuvent être impliquées dans des cancers. C'est pourquoi certaines thérapies ciblent l'épissage alternatif. Des mutations conduisant à des épissages aberrants peuvent conduire à des maladies génétiques. L'épissage alternatif concerne aussi les virus, comme le virus de l'hépatite B ou le VIH.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi