Santé

Des milliards de cigales envahissent les États-Unis

ActualitéClassé sous :vie , cigales , forêt

La cigale ayant chanté tout l'été ... ne se trouva pas dépourvue quand la bise fut venue. En tous cas, pas aux États-Unis, lieux de l'invasion en mai dernier de milliards de cigales. Les américains n'ont guère apprécié, mais la forêt, elle, s'en est bien accommodée !

www.revjim.net Des cigales par milliards...

17 ans qu'elles attendaient. La dernière fois, c'était en 1987. Sorties de terre par milliards au printemps, lorsque la température de la terre a atteint environ 18°C, les cigales de la couvée X des espèces Magicicada septendeculaMagicicada septendecim, et Magicicada cassini ont envahi l'Est des États-Unis. Cette apparition périodique intrigue toujours les chercheurs, mais elle trouve une partie de son explication dans leur mode de vie.

Elle aurait aussi un effet bénéfique sur les plantes des écosystèmes forestiers. En effet, les insectes sortent du sol pour se métamorphoser en adultes, chanter bien sûr... et se reproduire ! Ensuite, les femelles pondent leurs œufs dans les arbres. Lesquels donneront des larves qui retomberont à terre. Là, celles-ci creuseront le sol pour s'y enfouir et se nourrir de la sève des racines des arbres : une vie qui durera plus d'un quart de siècle avant qu'elles ne sortent à leur tour.

Quant aux adultes restés en surface, ils meurent en quelques semaines. Une bien courte existence aérienne. Et voilà que leurs cadavres, riches en substances nutritives, s'accumulent sur le sol... Quel excellent compost : bactéries et champignons se font un plaisir de le dégrader pour le bonheur des plantes ! Le chercheur californien Louie Yang a en effet apporté la démonstration que ces carcasses contribuent à l'épanouissement des végétaux. Grâce à cette importante source en composés azotés, les plantes sont bien plus grosses et vigoureuses : un festin pour la forêt qui n'a lieu que tous les 17 ans...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi