Santé

États-Unis : 3,5 millions de malades à cause de la pollution des plages

ActualitéClassé sous :médecine , Pollution , pollution des plages

Il ne fait pas toujours bon se baigner aux États-Unis. Un rapport épingle la qualité des plages outre-Atlantique, accusant la pollution d'être à l'origine de 3,5 millions de malades chaque année, présentant des troubles parfois graves. En France, la qualité de l'eau de baignade est surveillée toutes les semaines et chacun peut se renseigner sur les sites qu'il fréquente régulièrement.

Au-delà des méduses et des dangers des courants ou des marées montantes, il existe d'autres risques à aller se baigner sur les plages : celui d'attraper des maladies. Avant d'aller nager, il est préférable de se renseigner sur la qualité des eaux. © LianeM, shutterstock.com

La qualité de l'eau de baignade laisse à désirer sur les plages américaines, où près de 3,5 millions de personnes contractent chaque année une maladie du fait de la pollution, a révélé mercredi une organisation écologiste.

Le Natural Resources Defence Council, qui analyse la qualité des plages des États-Unis depuis 22 ans, constate que le problème ne s'arrange pas : l'année dernière était l'une des trois pires pour les avertissements et les fermetures de plages du fait de la pollution.

« C'est un véritable fléau. L'eau de nos plages présente un niveau élevé de bactéries, de déjections humaines et animales », a déclaré Steve Fleischli, un responsable de l'association qui a étudié la qualité de l'eau sur 3.000 plages.

La qualité des eaux de baignade préoccupante

Les intempéries sont principalement à l'origine de la dégradation de l'environnement sur le littoral, relève l'association dans un rapport.

« Quand il pleut, une grande quantité de produits chimiques, d'huile, d'excréments et de détritus sont emportés par les eaux et se déversent en fin de compte sur nos plages », a expliqué M. Fleischli.

L'eau de mer subit parfois la pollution d'hydrocarbures, sans aller jusqu'à parler de marées noires. Cette couleur arc-en-ciel ne doit pas inciter à nager, et encore moins à boire la tasse... © Martyn Gorman, geograph.org.uk cc by sa 2.0,

Les symptômes et maladies recensés à la suite de contacts avec une eau polluée sont nombreux : grippe intestinale, problèmes au nez, à la gorge et aux oreilles, dysenterie, hépatite, troubles respiratoires et neurologiques ou autres maladies graves.

Les plages de Louisiane les moins fréquentables l'an passé

Le groupe à l'origine de cette étude appelle l'Environmental Protection Agengy (Epa) à renforcer les critères de qualité des eaux sur les plages, ainsi qu'à prendre des mesures adéquates en cas de pollution soudaine.

Actuellement, un nageur sur 28 encourt un risque de gastroentérite suite à une baignade. « C'est inacceptable. C'est un vrai problème de santé publique », a dénoncé Steve Fleischli.

La Louisiane réunit à elle seule 29 % des plages dont les taux de pollution dépassaient l'an dernier les niveaux autorisés. Cet État riverain du golfe du Mexique a été durement touché en 2009 par la marée noire de la plateforme Deepwater Horizon.

En France, il existe un site mis en place par le ministère de la Santé qui fait état de la qualité de l’eau sur les plages de l'ensemble du territoire. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site gouvernemental de la qualité des eaux de baignade.

Cela vous intéressera aussi