Les vaccins à ARN pourraient aussi être utiles dans le traitement du cancer. © vchalup, Adobe Stock
Santé

Tumeurs : les vaccins ARN contre-attaquent

ActualitéClassé sous :cancer , ARN messager , immunothérapie

[EN VIDÉO] Comment fonctionne un vaccin à ARN messager ?  Pfizer et Moderna ont choisi cette technique de pointe pour concevoir en un temps record leur vaccin contre le Covid-19. Cette vidéo présente tout ce qu'il faut savoir sur les vaccins à ARN messager en trois minutes ! 

Les vaccins ARN sont un domaine thérapeutique en plein essor et ces derniers ne seraient pas seulement utiles contre les maladies infectieuses : ils pourraient aussi l'être contre les cancers.

Vous en avez entendu parler concernant la Covid-19 : les vaccins à ARN messager. Dans un de nos précédents articles, nous vous avions déjà expliqué le principe de cette biotechnologie novatrice, notamment dans le cadre de la lutte contre le SARS-CoV-2. Si vous ne l'avez pas lu, nous vous conseillons de le faire, pour mieux comprendre la suite de cet article. 

Il y a un autre domaine de la recherche clinique où ils nourrissent beaucoup d'espoir : l'immunothérapie contre le cancer. En effet, cela fait maintenant une décennie que les avancées thérapeutiques majeures dans la lutte contre le cancer sont réalisées dans cette branche de la recherche. Le défi actuel : réussir à induire une réponse immunitaire anti-tumorale puissante in vivo. Les vaccins ARN messager pourraient bien faire partie de la solution, si l'on en croit les résultats d'une récente étude publiée dans Proceedings National Academy of Sciences par des scientifiques chinois.

Le vaisseau de l'ARN 

Un ARN messager est une molécule très fragile. Pour être sûr qu'elle arrive bien à destination, les chercheurs ont développé une capsule nanolipidique cationique dans laquelle l'ARN messager est protégé jusqu'à ce qu'il pénètre dans la cellule. À l'aide d'une méthode de fluorescence, les scientifiques ont pu tracer le chemin de ce vaisseau et de son passager. En effet, l'objectif est de vérifier que l'ARN messager arrive à bon port intact. En comparaison aux autres modes d'administration d'ARN messager à l'étude, cette capsule s'est révélée être celle qui remplissait le mieux cet objectif délicat. Cette dernière est qualifiée de très flexible par les auteurs et pourrait servir de plateforme polyvalente pour préparer un vaccin personnalisé et efficace pour le traitement des cancers.

La capsule nanolipidique cationique qui abrite l'ARN messager est très flexible. Elle pourrait servir de plateforme polyvalente pour préparer un vaccin personnalisé et efficace pour le traitement du cancer. © Spectral Design, Fotolia

Une réponse immunitaire robuste et une prévention des tumeurs 

Dans les expériences sur des cultures de cellules spécifiques, le vaccin à ARN induit une réponse immunitaire robuste. On constate l'expression de quantités de marqueurs de l'immunité innée ainsi que de chemins métaboliques et génétiques qui conduisent à rendre l'environnement cellulaire peu propice pour une tumeur. Lorsqu'ils passent in vivochez la souris, la distribution du vaccin dans les cellules reste conforme à celle observée in vitro. 

Enfin, les investigateurs ont voulu évaluer le potentiel anti-tumorale de leur vaccin chez la souris. Ils ont donc réparti les rongeurs en trois groupes : un groupe contrôle et deux groupes qui se verraient injecter des lignées de cellules cancéreuses avec soit un vaccin où l'ARN messager serait contenu dans une protéine (l'ovalbumine), soit dans la capsule en question. Les souris qui avaient reçu le vaccin avec la capsule nanolipidique montraient une croissance tumorale significativement moins élevée que les autres groupes. Enfin, ce vaccin ne montrait pas de signes alarmants de sécurité au niveau des marqueurs biologiques. Les auteurs considèrent que ce dernier est donc sans risque notable pour l'instant. La route vers de nouveaux essais cliniques dans le domaine de l'immunothérapie s'éclaircit. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !