Si vous partagez votre vie avec un animal, chien ou chat, vous aurez peut-être envie d’apprendre quelques gestes de premiers secours animaliers. © Sonja, Adobe Stock
Planète

Premiers secours animaliers : comment venir en aide à son chien ou à son chat ?

Question/RéponseClassé sous :animaux , chien , chat
 

Lorsque vous partagez la vie d'un animal, vous pouvez être amené à faire face à une urgence. Une urgence parfois vitale. Pour donner les meilleures chances de survie à votre chien ou à votre chat, mieux vaut alors savoir quel comportement adopter. Petit tour d'horizon des gestes de premiers secours animaliers.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Cinq animaux étranges et surprenants  Certains animaux sont tellement étranges qu’il est difficile de croire en leur existence. Ils sont surprenants par leur apparence, leurs aptitudes ou leurs paradoxes. Futura a réuni pour vous un top 5 de ces étrangetés du monde animal, à découvrir en vidéo. 

Pour les animaux comme pour les humains, il existe aujourd'hui des formations aux gestes de premiers secours. Elles sont souvent très sérieuses et complètes et dispensées en général par des vétérinaires. Mais en attendant d'avoir l'occasion de vous y inscrire, voici quelques conseils.

Notez d'abord que les gestes de premiers secours animaliers visent essentiellement à stabiliser votre chien ou votre chat en attendant qu'il puisse être pris en charge par un vétérinaire. Et que la première règle en la matière doit être de garder son sang-froid. Le mieux étant de parvenir à parler à son animal d'une voix posée tout en faisant un état des lieux objectif de la situation d'urgence dans laquelle il se trouve.

Attention, les chiens n'ayant pas l'habitude de ce type de pratiques pourraient, par réflexe, chercher à vous mordre. Si possible, muselez-le avec un lien.

Si votre animal est accidenté, pensez d’abord à le rassurer. © methaphum, Adobe Stock

Votre chien ou votre chat s’étouffe

Comme les hommes, les chiens et les chats peuvent s'étouffer. Avec de la nourriture, mais aussi avec un jouet et un objet dérobé. Sachez que la toux est a priori le moyen le plus efficace d'expulser un objet indésirable. Si votre chien ou votre chat tousse, laissez-le donc d'abord faire.

S'il ne parvient pas à se libérer, vous pouvez essayer de l'aider en lui donnant des petites tapes sèches entre ses épaules avec le talon de votre main. Si cela ne suffit pas, la première chose à faire est de tenter de faire ressortir l'objet en question en introduisant vos doigts dans sa gueule pour essayer de le récupérer. Ou en soulevant les pattes arrière de l'animal, de façon à ce que sa tête fixe le sol. Pratiquez alors deux petites secousses destinées à provoquer l'expulsion de l'objet.

En cas d'échec, il faut pratiquer une manœuvre de Heimlich. Si l'animal est petit, placez-le, colonne vertébrale contre votre torse. Puis en passant vos mains de chaque côté de lui, sous les dernières côtes, exercez des poussées toniques sur l'abdomen vers le dos et la tête de l'animal. Pour un chien plus gros, procédez de même, mais en vous plaçant debout ou à genou derrière lui.

Après cinq compressions, vérifiez que l'objet est sorti de la gorge. Si ce n'est pas le cas, tentez à nouveau la manœuvre de secousses tête en bas présentée plus haut. Vous pouvez aussi réessayer les tapes dans le dos.

Une fois l'objet extrait, il faut encore vous assurer que votre chien respire normalement. Sinon, une séance de bouche à museau -- voir plus bas -- peut être utile.

Prendre le pouls de votre chien ou de votre chat

Le pouls de votre chat ou de votre chien se prend de préférence sur la face interne de sa cuisse. Il suffit pour cela l'allonger l'animal sur le côté et de poser index et majeur sur l'intérieur de sa cuisse, au niveau de l'aine. En les déplaçant lentement, vous parviendrez à trouver son pouls.

Sachez que le pouls d'un grand chien varie entre 60 à 80 pulsations par minute. Pour un chien de taille moyenne, c'est plutôt entre 120 et 140 et pour un petit chien, entre 140 et 160. Le pouls d'un chiot est plus rapide, de l'ordre de 220 pulsations par minute. Pour un chat, il est compris entre 110 et 140 battements par minute et entre 180 et 200 lorsqu'il est très jeune.

Si votre chien ou votre chat saigne abondamment, la solution la plus efficace est de compresser la plaie avec la paume de votre main ou en la bandant de manière serrée. © Khorzhevska, Adobe Stock

Le cœur de votre chien ou de votre chat ne bat plus

Si votre chien ou votre chat ne respire plus et que son pouls disparait, il faut immédiatement pratiquer sur lui des gestes de réanimation. Un geste de premiers secours animaliers impressionnant, mais incontournable dans cette situation.

Placez votre animal sur le flanc droit. Vérifiez qu'il n'a pas un objet coincé dans sa gueule. Levez sa tête et vérifiez que sa truffe et sa gueule sont bien libres. Pratiquez ensuite alternativement la respiration artificielle et le massage cardiaque et prenez le pouls toutes les deux minutes pour savoir si le cœur est reparti.

La respiration artificielle, encore appelée bouche à museau se pratique en maintenant la gueule du chien ou du chat fermée et en soufflant dans son nez. Attention à ne pas souffler trop en profondeur, car les poumons de votre animal peuvent être plus petits que les vôtres.

Le massage cardiaque se pratique avec les doigts pour les chiens de petite taille. Avec la paume de la main pour ceux de plus grande taille. Entre la troisième et la sixième côte en partant de la tête.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !