Le bio se développe en France, mais où est-il le plus présent ? © Cherries, Fotolia

Planète

Agriculture biologique en France : quelle région est la plus bio ?

Question/RéponseClassé sous :Agriculture , agriculture biologique , Occitanie

En France, 8,5 % des surfaces agricoles sont cultivées en bio. Les régions les plus bio se trouvent dans le sud de la France, certains départements comptabilisant plus de 30 % de leur territoire agricole dédié à l'agriculture bio.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : le rôle de l'Homme sur la biodiversité végétale  Lorsque l’on évoque la biodiversité, on s'intéresse en général aux espèces sauvages d'animaux ou de végétaux. Mais il ne faut pas oublier celle des espèces domestiquées par l’Homme. Xavier le Roux, directeur de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité nous explique en quoi cette domestication est pleine de paradoxes. 

En France, 2,3 millions d'hectares de champs sont cultivés en agriculture biologique en 2019 selon l'Agence bio, soit 8,5 % de la surface agricole nationale. En 5 ans, la surface cultivée en bio a ainsi été multipliée par plus de deux. L'Hexagone est ainsi le deuxième pays européen, juste derrière l'Espagne, avec 14 % des surfaces bio de l'Union européenne. Cette croissance est portée par la consommation de produits bio, elle aussi, très dynamique avec 13,3 % entre 2018 et 2019.

8,5 % des surfaces agricoles françaises sont cultivées en bio. © Agence BIO

Le Gers, champion français de l’agriculture bio

L'Occitanie est la région qui compte à la fois le plus de surfaces certifiées bio et d'exploitations d’agriculture biologique : 503.026 hectares y sont ainsi cultivées en bio ou en conversion, ce qui représente 22 % des surfaces bio du territoire français. La région accueille un total de 10.663 exploitations d'agriculteurs certifiées bio.

Le département du Gers, en première place pour les surfaces cultivées (91.802 hectares), est suivi par la Loire-Atlantique (73.715 hectares), qui bénéfice d'un important secteur laitier bovin et caprin et aussi d'un élevage de volaille dynamique. En troisième place arrive l'Aveyron (70.008 hectares), principalement dédié à l'élevage de ruminants bio.

Répartition des surfaces certifiées bio en 2019. © Agence BIO

À l'autre bout, l'Ile-de-France, très densément peuplée, comptabilise seulement 28.104 hectares en bio et 493 exploitations. Cette région connaît cependant une croissance très soutenue, avec un progression de 25 % des surfaces cultivées en bio entre 2018 et 2019. La plus forte hausse revient aux départements d'outre-mer, avec +27,2 % de surfaces bio.

Les cultures fourragères (destinées au bétail) occupent plus de 60 % des surfaces cultivées en bio, avec 1,37 million d'hectares. Suivent les grandes cultures (céréales, oléagineux, légumes secs...) avec 570.672 hectares et la vigne qui connaît une forte dynamique avec le succès du vin bio (112.057 hectares).

Malgré ces chiffres impressionnants, 33,7 % des produits bio consommés en France proviennent toujours des importations, avec 15 % de produits importés de pays hors UE.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !