Les fermes urbaines sont de plus en plus nombreuses sur les toits ou dans les jardins de zones urbanisées, et notamment à Paris. L’agriculture urbaine réduit les déchets, contribue à la biodiversité et à l’utilisation de produits locaux. Quel est le principe d'une ferme urbaine ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Réduire l'impact environnemental des villes grâce à la nature À l’heure actuelle, les aires urbaines n’occupent que 3 % de la surface terrestre, mais elles émettent près de 72 % des gaz à effet de serre. Alors que les villes se développent toujours plus vite, comment réduire leur impact environnemental et améliorer la qualité de vie des citadins ? Selon le projet européen Urban Green UP, les solutions viennent de la nature.

L'agriculture urbaine est pratiquée dans ou autour d'une zone urbaine. Elle est généralement biologique, présentant alors l'avantage de ne pas utiliser de pesticidespesticides, d'antibiotiquesantibiotiques ou d'organismes génétiquement modifiés (OGMOGM) dans sa production. L'agricultureagriculture urbaine est complémentaire aux activités agricoles développées en milieu rural, avec la différence d'être intégrée aux systèmes économiques et écologiques urbains. 

La plupart des produits que nous consommons parcourent de longues distances avant d'arriver au supermarché. Cette distance entre le lieu de production et de consommation entraîne une série de pertes. Cela est dû à la configuration des villes, qui séparent la partie rurale, destinée à la production d'intrantsintrants et de denrées alimentaires (secteurs primaire et secondaire), de la partie urbaine, destinée à la création de services et au commerce de biens (secteur tertiaire).

Les fermes urbaines constituent une bonne alternative pour l'approvisionnement des villes en denrées alimentaires, principalement en réduisant la distance entre les champs et le consommateur final. 

Les fermes urbaines sont de plus en plus présentes en France. © cocoparisienne, Pixabay
Les fermes urbaines sont de plus en plus présentes en France. © cocoparisienne, Pixabay

Quels sont les avantages des fermes urbaines ?

Réduction des déchets

En rapprochant les consommateurs de la source des aliments, l'agriculture en milieu urbain permet de réduire les déchetsdéchets causés par le transport et le stockage.

Pour ceux qui ont un potager à proximité, il est par exemple possible de récolter les aliments au moment de leur préparation, ce qui évite le transport sur de longues distances, et permet de manger un aliment frais sans aucun déchet. De plus, les épluchures peuvent terminer au compostcompost, qui peut être individuel, sur un balconbalcon, ou collectif. 

Dans l'agriculture conventionnelle, il est difficile pour les consommateurs de choisir le mode de production. Mais dans un jardin situé près de chez nous, le pouvoir de décision sur les formes de production est plus grand : vous pouvez par exemple décider de récupérer l'eau de pluie pour arroser votre jardin urbain.

Saveur et nutriments des produits

En ayant le contrôle sur la forme de production, vous évitez l'applicationapplication de pesticides en optant pour l'agriculture biologique, plus saine pour votre organisme. Ce type d'agriculture donne naissance à des produits plus nutritifs et plus savoureux.

Santé

L'action même de cultiver un jardin urbain peut être une forme d'ergothérapie et contribuer à améliorer la santé mentale. 

Commencer la pratique de l'agriculture urbaine avec un potager dans son jardin est apaisant. Et on peut étendre l'activité à des jardins publics plus vastes, où le voisinage peut aider à prendre soin des cultures. Partager un espace signifie aussi rencontrer de nouvelles personnes, ce qui est une façon de créer des liens sociaux.

Microclimat et biodiversité

Un problème très courant dans les régions urbaines est celui de l'espace inoccupé. Les places, terrains, balcons et arrière-cours, peuvent alors être utilisées comme zones de culture. Les lieux bien entretenus attirent les gens et contribuent à leur préservation.

Les zones urbanisées souffrent souvent d'une pénurie de plantes dans le paysage. La pratique de l'agriculture urbaine contribue à la fois au paysage et à la régulation du microclimatmicroclimat, en agissant comme une barrière sonore et en aidant à maintenir la biodiversitébiodiversité.

Économie et sécurité alimentaire

Les fermes urbaines peuvent générer des opportunités d'emploi, des revenus alternatifs, ou encore l'approvisionnement de marchés locaux. En outre, cette activité contribue à promouvoir la sécurité alimentaire de la population urbaine.