Planète

L’Indian Pacific, l’immensité du vide

Diaporama - Les trains mythiques du monde : le voyage est dans le voyage
PhotoClassé sous :Voyage , train mythique , Trains de luxe
L’Indian Pacific, l’immensité du vide
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'Indian Pacific est la ligne de chemin de fer qui traverse l'Australie, d'est en ouest, de l'océan Indien à l'océan Pacifique, soit une longueur de 4.352 kilomètres. Terminée en 1917, la voie de chemin de fer de l'Indian Pacific passe à travers trois États et sa particularité est d'avoir, à partir de la gare ferroviaire de Cook, la plus longue ligne droite au monde : 479 km ! Autrefois habitée, cette ville a été désertée et ne compte plus, officiellement que deux habitants. Longeant parallèlement à la côte sud, elle relie les villes de Perth et Sydney en 4 jours et 3 nuits, avec la possibilité de faire escale dans les principales villes touristiques du pays-continent. De quoi laisser son esprit, gagné par l'indolence, vagabonder à perte de vue.

En quittant les plages, au départ de Perth, plus proche de Singapour que de Sydney, on s'élance pour une course de 68 heures avant la première étape en plein cœur du bush australien, à Kalgoorlie. Cette ville, célèbre pour ses gisements aurifères, nous rappelle que l'Australie est le deuxième producteur d’or dans le monde. Au milieu du XIXe siècle, la ruée vers l’or a provoqué une déferlante de chercheurs de fortune contribuant à peupler cette île-continent : en 1858, une pépite de 69 kg a été trouvée et qu'en 1869, la plus grosse pépite jamais trouvée dans le monde, la « Welcome Stranger » pesait 72 kg.

Avant d'arriver dans l'autre ancienne ville minière de Broken Hill à l'architecture victorienne, dans l'Outback, il faut traverser un millier de kilomètres dans le désert Nullarbor brûlé par le soleil. Poursuivant vers Sydney, peu à peu le paysage se transforme en vallées boisées et c'est l'arrivée vers les forêts d'eucalyptus des Blue Mountains et leur faune si particulière peuplée d'oiseaux-lyres, de koalas et de wombats.

L'Australie a toujours fasciné les botanistes et les géologues. Vous verrez, certes, beaucoup de kangourous dans ce pays qui ne compte que 3 habitants au kilomètre carré, concentrés dans les grandes villes côtières, mais aussi pas moins de 500 parcs nationaux et 16 sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco.

©  Simon Yeo CC by-nc 2.0