Les crottes en forme de cube du wombat résulteraient des propriétés élastiques variables de ses parois intestinales. © pen_ash, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Wombat : le mystère des crottes cubiques enfin résolu !

Actualité

Le système digestif et l'anus du wombat présentent bien des formes tubulaires tout à fait classiques. Pourtant, l'animal australien fait des crottes cubiques. Un mystère que des chercheurs américains semblent aujourd'hui avoir résolu.

Le wombat est animal tout ce qu'il y a de plus mignon de la famille des marsupiaux. Il vit dans les forêts montagneuses d'Australie. Et il est au cœur d'un véritable mystère de la biologie. Car il a tendance à produire des crottes en forme de cube. Un phénomène d'apparence totalement contre nature.

Mais des chercheurs semblent être enfin parvenus à expliquer cette bizarrerie biologique. Pour cela, ils ont étudié de près les voies digestives et les intestins de wombats (décédés de façon naturelle), sous un angle nouveau. Celui de l'hydrodynamique des fluides. Ils en ont conclu que les propriétés élastiques variables des parois intestinales des wombats leur permettent de transformer les matières fécales liquides en petits cubes solides à proximité de l'extrémité de l'intestin.

Chaque jour, le wombat éjecte quelque 100 petits dés d’excréments. © P. Yang et D. Hu, Georgia Tech

Des applications dans l’industrie ?

Grâce à cette particularité, les wombats peuvent empiler leurs excréments dans des endroits bien en vue et sans craindre qu'ils ne roulent. Ils marquent ainsi leur territoire et communiquent avec leurs congénères par le biais d'odeurs caractéristiques, car ils sont dotés d'une très mauvaise vue.

Mais, au-delà de satisfaire une certaine curiosité, la découverte des chercheurs du Georgia Institute of Technology (États-Unis) pourrait aussi avoir des applications plus... industrielles. En effet, les structures cubiques apparaissent un peu partout autour de nous et nous ne disposons, pour l'heure, que de deux moyens de les produire : par moulage ou par découpe. Le biomimétisme nous aidera peut-être à imaginer une nouvelle façon de fabriquer des cubes à partir de tissus mous...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi