Santé

Le problème sanitaire des crottes de chats

ActualitéClassé sous :médecine , chat , microbiote

-

Nos amis les bêtes représentent parfois un risque pour notre santé. Le tube digestif des chats par exemple est le lieu de prédilection d'un parasite capable d'engendrer une infection grave pour les fœtus chez les femmes enceintes et pour les personnes immunodéprimées. Présents dans les excréments des félins, ces microbes envahissent peu à peu notre environnement...

Ne vous fiez pas à leur mignonne petite tête. Les chats peuvent contenir le parasite responsable de la toxoplasmose, une infection souvent bénigne, mais qui peut être très dangereuse pour les fœtus et pour les personnes immunodéprimées. © Sergiu Bacioiu, Flickr, cc by nc 2.0

Omniprésents autour de nous, les micro-organismes affectionnent tout particulièrement les intestins, où ils trouvent à boire et à manger. Ainsi, dans un gramme de selles humaines, on trouve en moyenne un milliard de bactéries prêtes à se répandre dans la nature... Heureusement, ces déchets organiques ne sont pas laissés en l'état, mais sont collectés puis traités dans des stations d’épuration.

Qu'en est-il des excréments de nos amis les bêtes ? Cette question peut paraître surprenante, mais elle est pourtant très sérieuse. En effet, on dénombre en France environ 8 millions de chiens et 9 millions de chats, soit 17 millions d'animaux de compagnie qui font leurs besoins et déversent allégrement leurs germes dans l'environnement... Des chercheurs de l'hôpital Johns Hopkins à Baltimore se sont penchés sur le problème des crottes de chats et sur le danger qu'elles pourraient représenter pour la santé humaine. Cette étude est publiée dans la revue Trends in Parasitology.

Les femmes enceintes non immunisées contre la toxoplasmose doivent prendre des précautions particulières pour protéger la santé des fœtus. Elles doivent soigneusement laver tous les aliments crus, bien cuire la viande et éviter de s'approcher des chats potentiellement porteurs du parasite. © Pensiero, Flickr, cc by nc nd 2.0

Jusqu'à 4.600 parasites Toxoplasma gondii au mètre carré

Il est difficile de l'imaginer rien qu'en les regardant, mais les chats peuvent mettre en péril la santé humaine. Le problème vient de Toxoplasma gondii, un parasite qui trouve fréquemment refuge dans le système digestif des félins. Or, ce microbe peut entraîner la toxoplasmose, une maladie généralement considérée comme bénigne chez les personnes en bonne santé, mais qui peut se révéler redoutable lorsqu'elle touche les personnes immunodéprimées. Les femmes enceintes peuvent également contaminer leurs fœtus, pour lesquels l'infection peut être très sévère, voire mortelle. Des études suggèrent également un lien entre une infection par Toxoplasma gondii et différents troubles neurologiques comme la schizophrénie et les troubles obsessionnels compulsifs.

Or, une fois dans le système digestif des chats, Toxoplasma gondii se retrouve dans leurs excréments et peut se répandre dans l'environnement. Au cours de ces travaux, les auteurs ont mesuré l'ampleur de la contamination environnementale par ce parasite. Ils ont ainsi montré qu'un mètre carré dans une zone résidentielle pouvait contenir jusqu'à 4.600 œufs de parasites, ou oocystes, tous capables de provoquer une infection ! Selon eux, ce réservoir de parasites représenterait un risque important pour la santé humaine. Les Hommes peuvent en effet absorber accidentellement des œufs saupoudrés sur le sol, les fruits ou les légumes. La transmission peut également se produire par l'ingestion de viande contaminée mal cuite, provenant d'animaux ayant ingéré des parasites.

Au vu de ces résultats, les auteurs recommandent de bien protéger les aires de jeux des enfants et de prendre des précautions particulières lors de la manipulation des litières. En effet, des saletés contaminées sous un ongle peuvent contenir plus de 100 oocystes ! Les chercheurs appellent également les autorités à mieux contrôler les populations de chats sauvages. Ils se veulent cependant rassurants et estiment qu'avec une bonne hygiène de vie, les risques pour la santé humaine sont relativement faibles.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi