Le chat marsupial moucheté repart à la conquête de l'Australie

Classé sous :animaux , image du jour , Australie

[Image du jour] Apparenté au fameux tigre de Tasmanie (Thylacinus cynocephalus ou thylacine) éteint depuis les années 1930, le chat marsupial moucheté (Dasyurus viverrinus) a quant à lui disparu de l'Australie depuis les années 1960 et ne vit plus aujourd'hui que sur l'île de Tasmanie. Il figure sur la liste rouge des espèces en danger. Pour tenter de réintroduire ce marsupial, carnivore malgré son innocente frimousse, au sein de la faune australienne, des ONG, dont Aussie Ark et Global Wildlife Conservation, ont relâché un groupe de 17 individus élevés en captivité dans le parc national Booderee, situé dans le coin sud-est de l'île-continent.

Des chats marsupiaux mouchetés ont déjà été remis en liberté dans ce parc en 2018 et semblent s'y épanouir, s'étant reproduits avec succès. D'après un communiqué, Aussie Ark compte relâcher 52 individus supplémentaires au cours de l'année, cette fois dans le parc national de Barrington Tops dans l'est de l'Australie, un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Le chat marsupial moucheté a été identifié comme une espèce clé de voûte, dont la présence est déterminante pour maintenir l'équilibre d'un écosystème. Il a été poussé au bord de l'extinction par la destruction de son habitat et l'arrivée d'espèces invasives prédatrices, notamment les chats et les renards, de véritables fléaux en Australie.

Un chat marsupial moucheté remis en liberté dans le parc national Booderee, en Australie, dans le cadre d'un programme de réintroduction pour restaurer l'écosystème australien et éviter à cette espèce en danger le sort funeste qu'a rencontré son cousin, le tigre de Tasmanie, aujourd'hui éteint. Cet animal carnivore et nocturne n'a de commun avec certains chats domestiques que la taille (environ 60 cm, queue comprise). © Aussi Ark