Voici la liste des rapaces diurnesdiurnes d'Europe par ordre alphabétique. Les deux grandes familles sont les Accipitridés (vautours, éperviers, aigles, buses...) et les Falconidés (les faucons).

Voici la liste de tous les rapaces diurnes d'Europe. Ici, un vautour fauve. © Pierre Dalous, CC by-sa 3.0

Voici la liste de tous les rapaces diurnes d'Europe. Ici, un vautour fauve. © Pierre Dalous, CC by-sa 3.0

Il existe deux grandes familles de rapacesrapaces

  • les Accipitridés : milansmilans, vautours, busards, éperviers, autours, buses, aigles ;
  • les Falconidés : les faucons.

La liste ci-dessous est donnée par ordre alphabétique, sans distinction de familles.

<em>Aquila chrysaetos</em>, ou aigle royal. © Reproduction et utilisation interdites

Aquila chrysaetos, ou aigle royal. © Reproduction et utilisation interdites

  • Aigle botté
  • Aigle de Bonelli
  • Aigle ibérique
  • Aigle royal... chaque continent a le sien !

Le pygargue à tête blanche est appelé <em>Bald eagle</em> en Amérique du Nord. © Reproduction et utilisation interdites

Le pygargue à tête blanche est appelé Bald eagle en Amérique du Nord. © Reproduction et utilisation interdites

<em>Polemaetus bellicosus</em>, ou aigle martial, en Namibie. © Reproduction et utilisation interdites

Polemaetus bellicosus, ou aigle martial, en Namibie. © Reproduction et utilisation interdites

  • Autour des palombes
  • Balbuzard pêcheur (cas particulier appartenant à la famille des Pandionidés)
  • Bondrée apivore
  • Busard cendré

Busard cendré. © Reproduction et utilisation interdites

Busard cendré. © Reproduction et utilisation interdites

Busard cendré. © Reproduction et utilisation interdites

Busard cendré. © Reproduction et utilisation interdites

  • Busard des roseaux
  • Busard Saint-Martin

Busard Saint-Martin. Les images de J.-J. Audubon sont des témoignages précieux de l'observation de la nature (voir bibliographie).© Audubon, reproduction et utilisation interdites

Busard Saint-Martin. Les images de J.-J. Audubon sont des témoignages précieux de l'observation de la nature (voir bibliographie). © Audubon, reproduction et utilisation interdites

  • Buse pattue
  • Buse variable
  • Circaète Jean-le-Blanc
  • Élanion blanc

Élanion blanc. © Reproduction et utilisation interdites

Élanion blanc. © Reproduction et utilisation interdites

Faucons et vautours en photos

  • Épervier d'Europe
  • Faucon crécerelle

Faucon crécerelle. © Reproduction et utilisation interdites

Faucon crécerelle. © Reproduction et utilisation interdites

  • Faucon crécerellette
  • Faucon d'Eléonore
  • Faucon émerillon
  • Faucon gerfaut

Faucon gerfaut. © Reproduction et utilisation interdites

Faucon gerfaut. © Reproduction et utilisation interdites

  • Faucon hobereau
  • Faucon lanier
  • Faucon pèlerin

Faucon pèlerin en captivité. © Reproduction et utilisation interdites

Faucon pèlerin en captivité. © Reproduction et utilisation interdites

  • Milan noir

Milan noir. © Joël Bruezière, reproduction et utilisation interdites

Milan noir. © Joël Bruezière, reproduction et utilisation interdites

  • Milan royal
  • Pygargue à queue blanche
  • Vautour fauve

Vautour fauve. © Reproduction et utilisation interdites

Vautour fauve. © Reproduction et utilisation interdites

  • Vautour moine
  • Vautour percnoptère

Pandionidés : le Balbuzard pêcheur

Voyons, pour terminer, le cas particulier des Pandionidés, dont le seul représentant est le Balbuzard pêcheur.

Balbuzard. © Audubon, reproduction et utilisation interdites

Balbuzard. © Audubon, reproduction et utilisation interdites

  • Nom latin : Pandion haliaetus
  • Taille : 65 à 70 cm, 160 à 180 cm d'envergure
  • Poids : 1.400 à 2.000 g

Le balbuzard ne niche plus en France qu'en des lieux, rares, que l'on tient secrets, car les pêcheurs et les chasseurs l'ont éliminé... Oh, oui il y a des chasseurs et des pêcheurs ennemis des rapaces (et d'autres oiseaux...) qui mangent « leur » gibier et on ne vous parle pas des collectionneurs d'œufs...

De loin, on reconnaît l'aigle pêcheur à sa grande taille, le dessous presque blanc et le dessus sombre, les ailes très longues. Avec un peu de chance, on peut le voir descendre au-dessus de l'eau, voler lourdement sur place et plonger, pattes en avant, sur un poissonpoisson. Pour permettre la capture des poissons, il est tout spécialement équipé : griffes longues, recourbées, doigts forts, recouverts d'écailles dures et saillantes dessous.

Balbuzard. © Reproduction et utilisation interdites

Balbuzard. © Reproduction et utilisation interdites

Quand il revient de Scandinavie en été, le balbuzard est moins pressé et peut s'attarder jusqu'en automneautomne sur les lacs langrois.