Planète

L'aigle et le faucon à travers l'histoire

Dossier - Les rapaces, des oiseaux fascinants
DossierClassé sous :zoologie , rapace , chouette effraie

-

Les rapaces impressionnent par leur majesté, comme c'est le cas de l'aigle ou du faucon. Leurs techniques de vol font rêver. Leur vision frôle la perfection. Découvrez ces oiseaux étonnants dans ce dossier.

  
DossiersLes rapaces, des oiseaux fascinants
 

Aigles et faucons sont des animaux mythiques dans l'histoire de l'Homme. Ils occupent une place à part, étant à la fois des symboles de puissance, de pouvoir, des « instruments » de chasse mais aussi des objets d'admiration, voire de culte...

L'aigle et le faucon occupent une place particulière dans l'histoire de l'Homme. Ici, préparation pour l'envol d'un faucon. © Stevebidmead, DP

De tout temps, aigles et faucons ont été représentés dans l'art, et cela concerne tous les peuples ; ils ont aussi été utilisés pour la parade. Nous allons faire un petit tour d'horizon de ces différentes manifestations.

Avec le développement rapide des drones, certaines questions naissent concernant le contrôle de ces engins. Comment, par exemple, empêcher ces aéronefs de pénétrer dans des zones qui leur sont interdites ? La police des Pays-Bas a trouvé une solution simple : utiliser… des aigles ! Voici en vidéo une démonstration de cette étonnante idée. © Dutch National Police, Guard From Above

Aigles et blasons : l'aigle impérial

L'aigle a été représenté maintes et maintes fois dans l'héraldique. Voici quelques blasons contenant des aigles célèbres...

De gauche à droite : armoiries de Fécamp, armes de l'Albanie, armes de l'Empire, aigle allemand. © Reproduction et utilisation interdites

Exemple : blason de la ville de Nice

La commune de Nice fut créée en 114. Le blason de la ville est un aigle.

À gauche, aigle royal sur une pièce et, à droite, blason de la ville de Nice. © Reproduction et utilisation interdites
  • Description héraldique :

L'aigle est posé sur trois collines au-dessus d'une mer azur.

  • Signification du blason :

Ces armoiries symbolisent le pouvoir de la maison de Savoie, dans l'héraldique de laquelle le motif impérial de l'aigle, souvent représenté, rappelle le titre de vicaire impérial des comtes puis des ducs de Savoie. L'aigle dominant les trois collines illustre la domination de la Savoie sur le pays niçois, sous le signe de la bannière impériale. Ces trois collines évoquent les territoires nouvellement placés sous l'autorité du Comte qui, grâce à l'acquisition de Nice, trouve un débouché maritime à ses états. Plutôt que de voir dans la couleur rouge une allusion au titre de Comte Rouge de Amédée VII, il vaut mieux considérer une opposition argent et gueules, reprise des couleurs de la croix de Savoie, à l'or et azur de la Maison de France.

Plumes d'aigles chez les Amérindiens : les Sioux et la société Akichita

Chez les Amérindiens, les coiffes de plumes d'aigles étaient portées par les hommes les plus braves des tribus, chaque plume d'aigle représentant en fait un exploit de bravoure. Chez les Sioux, les guerriers qui portaient ces coiffes étaient membres de la société Akichita, sorte de club d'élite. Cette coiffe était investie de pouvoirs surnaturels qui protégeaient son porteur lors des combats. Les plus braves de tous les guerriers pouvaient y ajouter des cornes de bison. De telles coiffes étaient rares ; il y en a peu dans les musées ou dans les collections privées. On pouvait retirer la coiffe au guerrier qui avait fait preuve de lâcheté, ce qui était suivi par son expulsion de la société Akichita.

De gauche à droite : parure Sioux, parure Crow, parure Blackfoot. © Reproduction et utilisation interdites

Aigles dans l'architecture et Aigle de Suger 

On trouve, plus près de chez nous, de nombreuses représentations de l'aigle dans l'architecture. En voici un exemple sur la photo ci-dessous.

Chapiteau de Chauvigny (18) : aigle dévorant un pêcheur. © Reproduction et utilisation interdites

Il n'est pas possible d'en faire le tour ici mais l'une des plus belles représentations d'aigle est sans doute l'Aigle de Suger. Suger, conseiller de Louis VI et Louis VII (le premier époux d'Aliénor d'Aquitaine), abbé de Saint-Denis, mit un soin particulier à l'enrichissement du trésor de son abbaye : il dit avoir trouvé, dans un coffre, un vase de porphyre antique qu'il fit transformer en vase liturgique en lui donnant, par sa monture, la forme d'un aigle. Suger pensait que la contemplation de biens précieux transcendait l'âme humaine et la rapprochait de Dieu.

Il fit réaliser d'autres vases somptueux, comme :

  • le Calice d'agate, conservé à la National Gallery de Washington ;
  • l'Aiguière de sardoine, conservé au Louvre ;
  • le Vase de cristal de roche d'Aliénor d'Aquitaine, conservé au Louvre.

Suger fit appel à différents orfèvres venant d'ateliers de Lotharingie ou d'Île-de-France ; il est fort possible que ces derniers exécutèrent ces exceptionnels vases liturgiques.

Aigle de Suger. © Reproduction et utilisation interdites

Le faucon et la chasse : au Moyen Âge, en Arabie saoudite et au Japon

Le faucon, lui, est surtout célèbre dans la chasse et, traditionnellement, les nobles, fussent-ils arabes ou Japonais... pratiquèrent ce type de chasse comme une activité réservée.

Dressage des faucons pour la chasse au Moyen Âge. © BNF, reproduction et utilisation interdites

Cette chasse est pratiquée depuis très très longtemps et elle l'est toujours aujourd'hui. Dans certains pays, même, on chasse aussi à l'aigle (Kirghizistan notamment).

Fauconnier partant pour la chasse au Moyen Âge. © BNF, reproduction et utilisation interdites

Pour travailler, on couvre la tête du faucon d'un chaperon pour ne pas le stresser dans les déplacements et on le maintient sur la main gantée par une lanière attachée à ses pattes.

Maintien du faucon sur la main (à gauche) et chaperon posé sur la tête du faucon (à droite). © Reproduction et utilisation interdites

Inutile de dire que ces animaux sont bien traités, soignés, dorlotés ! Le seul problème, et il est de taille, c'est le trafic des œufs (voir page de ce dossier sur la protection).

Chasse au faucon au Japon. Il s'agit de nobles, qui ne respectent d'ailleurs pas les interdits alimentaires traditionnels… © Reproduction et utilisation interdites
Tapisserie du XVIe siècle montrant une scène de chasse au faucon. © Reproduction et utilisation interdites