Sciences

De nouvelles biographies à découvrir sur Futura-Sciences

ActualitéClassé sous :Homme , Astronautique , Biographies

Quoi de commun entre Nicolas Copernic, Jules Verne, Edwin Hubble et Antoine de Saint-Exupéry ? Leur amour du Ciel. Qu'ils soient astronomes, mathématiciens, écrivains ou poètes, ils ont tous consacré leur vie à tourner leur regard vers le Cosmos pour mieux l'aimer, l'étudier, le comprendre et s'en rapprocher. Futura-Sciences vous invite à parcourir les dernières biographies consacrées à ces personnages illustres.

Edwin Hubble dans la cage d'observation du télescope de 5 mètres de diamètre du Mont Palomar. Crédit : Observatoire du Mont Palomar

Nous commençons deux siècles avant Jésus-Christ avec le Grec Eratosthène dont on ne retiendra ici qu'une de ses nombreuses découvertes, la détermination de la circonférence terrestre avec une remarquable précision. Avant d'arpenter le Ciel, il était salutaire d'avoir une vision exacte de ce qu'était notre planète : Eratosthène en démontrait ainsi la rotondité. Trois siècles plus tard, Ptolémée réalisait le premier traité d'astronomie qui nous soit parvenu, l'Almageste, accompagné d'un catalogue d'étoiles. Ptolémée imagina de mettre la Terre au centre de l'Univers, un système géocentrique soutenu par l'Eglise.

L'astronomie occidentale allait ensuite connaître une longue période de léthargie jusqu'au 15e siècle. C'est alors que le Polonais Nicolas Copernic imagina un système héliocentrique mettant la Terre en orbite autour du Soleil. Craignant les foudres des autorités religieuses, Copernic ne fit publier ses idées qu'à sa mort. C'est à la même époque que vécut le Danois Tycho Brahé, considéré comme le plus grand observateur avant l'invention de la lunette astronomique.

Représentation de l'observatoire de Tycho Brahé de l'Atlas Major de J. Blaeu, Amsterdam 1662

Apparue en 1609, la lunette astronomique allait révolutionner notre perception de l'Univers. Dès le milieu du 17e siècle, les découvertes se succèdent, comme celles du Hollandais Huygens concernant Saturne. A force d'observer le Ciel, certains ont envie d'y aller. L'écrivain visionnaire Jules Verne au 19e siècle entraîne ses lecteurs dans l'espace, et plus précisemment sur la Lune : un voyage qui préfigure celui de Neil Armstrong en 1969. L'apparition des premières machines volantes puis des avions permet à l'homme de réaliser un vieux rêve, celui de voler. Au début du 20e siècle, Antoine de Saint-Exupéry se partage entre les vols de l'Aéropostale et l'écriture.

A la même époque un astronome va repousser de façon prodigieuse les limites de l'Univers : observant les nébuleuses, Edwin Hubble découvre que certaines d'entre elles sont en fait des galaxies comme celle que nous occupons, mais très lointaines. Il en détermine la distance et la vitesse d'éloignement.

Hubble a laissé son nom à un télescope spatial qui depuis deux décennies nous offre de magnifiques portraits de l'Univers, des images qui auraient fait rêver tous les astronomes qui regardent le Ciel depuis Eratosthène...

Cela vous intéressera aussi