Planète

Le requin : un corps hydrodynamique

Dossier - Plaidoyer pour les requins
DossierClassé sous :zoologie , requins , prédateurs

-

Au nom de la survie des océans, il faut accepter la présence des requins et les respecter pour ce qu'ils sont et ce qu'ils font au niveau de l'équilibre général.

  
DossiersPlaidoyer pour les requins
 

La peau des squales a une structure unique, elle est composée d'écailles (placoïdes comme diraient les biologistes), véritables petites denticules orientées vers l'arrière qui n'altèrent en rien leur hydrodynamisme, bien au contraire. L'alignement régulier de ces écailles particulières facilite l'écoulement de l'eau, réduisant ainsi au maximum les turbulences produites par leur déplacement, avantage considérable pour un prédateur.

Les requins sont bien conçus pour la nage. © Fanouze

Leur squelette est cartilagineux et à l'avantage d'être plus souple et plus léger que celui des poissons osseux à taille équivalente.

Les différentes nageoires des requins

Le corps des requins est pourvu de nageoires, caractéristique immuable des poissons. Les nageoires peuvent être fortement modifiées ou absentes en fonction du mode de vie. Typiquement, le corps comporte un certain nombre de nageoires, qui sont des membranes soutenues par des rayons cornés ou osseux. Une ou plusieurs nageoires dorsales peuvent être situées le long de la ligne médiane du dos. La nageoire caudale, à l'extrémité de la queue, constitue l'élément moteur principal chez la plupart des espèces. Une ou plusieurs nageoires anales sont situées sur la ligne médiane du ventre entre l'anus et la queue. Dorsales, anales et caudale sont des nageoires impaires, les autres nageoires sont paires. Le corps porte deux paires de nageoires pectorales, qui sont habituellement placées sur les flancs, derrière les fentes branchiales, et les nageoires pelviennes, qui se trouvent sur le ventre, entre la tête et l'anus.

Les requins possèdent plusieurs types de nageoires. © DR

Des outils pour la nage

Leur profil fuselé et ces différentes nageoires leur permettent de se maintenir en équilibre en nageant. Ils avancent en faisant de larges mouvements de leur queue, en godille et utilisent les autres nageoires pour ralentir, accélérer, changer de direction et flotter entre deux eaux ; à l'exception des requins de fond, qui ont leur corps aplati dorso-ventralement par nécessité biologique.

Les nageoires permettent la nage, l'équilibre, les rotations... © Fanouze