Planète

Les autres campagnols et les concurrents

Dossier - Qui est le le campagnol amphibie ?
DossierClassé sous :zoologie , espèce menacée , campagnol amphibie

-

Actif de jour comme de nuit, en été comme en hiver, il est végétarien et souffre beaucoup de la disparition de ses milieux de vie et des traitements chimiques utilisés contre ses cousins les campagnols terrestres.

  
DossiersQui est le le campagnol amphibie ?
 

Les principaux Arvicolidés :

Campagnol amphibieArvicola sapidus

Arvicola sapidus

Campagnol des champsMicrotus arvalis

Campagnol des champs - Tous droits réservés

Campagnol roussâtreClethrionomys glareolus

Campagnol roussâtre - Tous droits réservés

Campagnol souterrainMicrotus subterraneus

Campagnol souterrain - Tous droits réservés

Campagnol terrestreArvicola terrestris

Campagnol terrestre - Tous droits résevés

Campagnol agresteMicrotus agrestis
Campagnol des neigesChionomys nivalis
Campagnol de FationMicrotus multiplex
Campagnol provençalMicrotus duodecimcostatus
Campagnol basqueMicrotus lusitanicus
Campagnol des PyrénéesMicrotus pyrenaicus
Campagnol de SaviMicrotus savii

A - Détermination de certains rongeurs par l’observation des dents : 

1.  Les molaires sont en forme d'accordéon : Campagnols

1.1.  Présence de racines : Campagnol roussâtre (forêts de feuillus avec sous-bois, buissons, haies).
1.2.  Pas de racines.
Observation de la longueur de la rangée de dents de la mâchoire inférieure et de la longueur du crâne.
1.2.1.  Longueur de la rangée de dents supérieure à 7,5 mm et  longueur du crâne supérieure à 31 mm : Campagnol terrestre ou Campagnol amphibie (A. sapidus) aux abords de l'eau
1.2.2. Longueur de la rangée de dents inférieure à 8 mm et longueur du crâne inférieure à 31 mm Campagnols des champs (prairies, les jardins, cultures), et autres Campagnols.
 
2. Les molaires ne sont pas en forme d'accordéon.
Observation du nombre de molaires.
2.1.  Quatre ou cinq molaires.
Observation de la forme des molaires.
2.1.1. Molaires  sans crêtes transversales : Écureuil.
2.1.2.  Molaires  avec des crêtes transversales.
Observation de la mâchoire inférieure.
2.1.2.1.  Une fenêtre dans la mâchoire inférieure.
2.1.2.2.  Pas de fenêtre dans la mâchoire inférieure : Loir (forêts de feuillus,  vergers, maisons).
2.2.  Trois molaires.
Observation de la longueur de la rangée de dents de la mâchoire inférieure.
2.2.1.  Longueur de la rangée de dents supérieure à 5,9 mm et longueur du crâne supérieure à 35,6 mm : Rat noir et Rat surmulot
2.2.2. Longueur de la rangée de dents inférieure à 4,5 mm et longueur du crâne inférieure à 27,4 mm.
Observation du nombre de racines de la première molaire de la mâchoire supérieure (nombre de trous dans la mâchoire pour cette dent).
2.2.2.1.   Trois trous : Souris grise (plaines déboisées, champs, terres incultes, jardins et parcs, bâtiments).
2.2.2.2.  Quatre  trous : Mulots sylvestre (lisière, haies, broussailles, jardins, maisons) ou Mulot à collier fauve (forêts de hêtres).
2.2.2.3. Cinq trous : Rat des moissons (champs céréales, herbes, haies).

B - Les concurrents :

Le rat musqué (qui est aussi un Arvicolidé) occupe les mêmes territoires et est un envahisseur introduit pour sa fourrure, il n'a pas de prédateurs dans nos régions et menace les domaines du campagnol amphibie.

Rat musqué - Tous droits réservés

Il en va de même pour le ragondin, plus gros encore.

Ragondin - Tous droits réservés

Le surmulot est aussi un concurrent redoutable : En Europe, le surmulot (Rattus norvegicus) est accompagné du rat noir (Rattus rattus). Le surmulot est essentiellement nocturne et très prudent. Un mâle mesure jusqu'à 27 cm et la queue peut atteindre une longueur de 20 cm. Le poids varie de 200 à 500 grammes. La couleur varie du gris-brun au noir. La queue du surmulot est annelée et couverte d'écailles. Très sensible au toucher, elle est actionnée par un tissu musculaire. Le rat s'en sert pour reconnaître les surfaces et les textures.

Rat surmulot - Tous droits réservés

Le surmulot dispose de vibrisses utiles dans ses déplacements nocturnes. Il a une prédilection pour l'eau. Le surmulot est originaire des régions tempérées septentrionales de l'Asie. Il s'est propagé grâce aux déplacements maritimes. Voir à ce sujet le dossier sur les bactéries et l’histoire de la peste. Ce rat est omnivore et consomme des fruits, des céréales, de la viande mais ne dédaigne pas certaines proies, il est surtout opportuniste.

Le surmulot est l'un des mammifères les plus adaptables. Grâce à une alimentation diversifiée et à une bonne résistance, il se reproduit et se défend contre tous ses prédateurs. Quand il envahit un territoire le surmulot prend souvent le dessus.

L'autre atout du rat est la fécondité de la femelle qui met au monde 24 petits, en moyenne, par an. Cette fécondité galopante compense la faible espérance de vie qui ne dépasse pas deux ans. Le rat développe rapidement une immunité contre les poisons et les survivants la transmettent à leur descendance.

C - Comparaison : (tirée d’un document du Derbyshire Wildlife Trust)

Campagnol

-- Campagnol : Face ronde, nez rond, petites oreilles arrondies et cachées dans la fourrure couleur noisette, queue recouverte de fines soies.

Rat brun

-- Rat brun : Face allongée et nez pointu, oreilles proéminentes, couleur brun moyen, longue queue glabre.