Planète

Le chien de boucherie

Dossier - Entre chien et loup : histoire du chien
DossierClassé sous :zoologie , chien , Loup

-

Le regard que l'on peut porter sur l'animal doit être admiratif, dans le sens ou le chien a, de tous temps, été un auxiliaire irremplaçable pour l'homme. Son intelligence, son courage et son dévouement exemplaires n'ont pas d'équivalent dans le monde animal. Je vous invite à remonter le temps, et à partir à la découverte du compagnon fidèle de l'homme, aux travers de ses "exploits"

  
DossiersEntre chien et loup : histoire du chien
 

Il n'y a rien de plus normal à ce que les usages soient différents d'un continent à l'autre, d'une civilisation à l'autre, parfois même d'un pays à l'autre, et le fait que certaines populations mangent du chien ne devrait pas nous choquer.... Il fut un temps pas si lointain, où nos aïeux se rabattaient sur les chiens pour survivre (guerre de 1870-1871), sur les chats et même les rats. Il existait une boucherie de viande canine à Paris en 1910. 

Saint Bernard. © Bianca, Fotolia

Actuellement, c'est principalement en Asie que le commerce de viande canine se développe. La Chine s'est récemment faite remarquée en se lançant dans l'élevage de Saint Bernard destinés à l'alimentation humaine. La Corée du Sud n'est pas en reste puisqu'elle veut légaliser le commerce de viande de chiens. Ces pratiques culturelles qui nous semblent issues d'un autre âge, compte tenu des rapports que nous entretenons avec nos compagnons à quatre pattes, seraient compréhensibles si les animaux étaient élevés dans des conditions d'hygiène correctes et abattus proprement. Mais ce n'est pas le cas.

Les chiens ne sont pas seulement tués pour la chair en elle-même, en tant que nourriture, mais aussi parce que cette dernière posséderait des pseudos vertus aphrodisiaques. Et plus l'animal est martyrisé avant de mourir, plus ses pouvoirs seraient exacerbés. Les souffrances endurées par les bêtes sont abominables.