Planète

Pourquoi les coraux durs sont-ils si importants ?

Dossier - L'incroyable fluorescence des coraux
DossierClassé sous :Nature

-

La fluorescence des coraux est un phénomène étrange et mystérieux. Ces organismes marins peuvent en effet prendre des couleurs bien surprenantes pour le plus grand plaisir de nos yeux. Découvrez toute la beauté de la fluorescence des coraux au travers de somptueuses images.

  
DossiersL'incroyable fluorescence des coraux
 

Les coraux constituent un habitat unique pour la faune et la flore marine et favorisent ainsi la biodiversité. De nombreux poissons, crustacés et mollusques viennent s'y réfugier. C'est pourquoi Coral Guardian tient tant à les préserver.

Les coraux sont des habitats très utiles pour les poissons. © The Open University, Flickr, CC by-nc 2.0

Les récifs n'occupent qu'une infime partie des fonds marins : moins de 0,2 %. Pourtant, ils longent plus de 150 000 kilomètres de côtes dans plus de cent pays et territoires.

les coraux, un habitat unique

Dans ces labyrinthes de calcaire vivant, les scientifiques estiment que plus d'un million d'espèces animales et végétales y sont associées et qu'ils accueillent plus de 25 % des espèces de toute la vie marine.

Poissons, crustacés et mollusques

Plus de 275 millions de personnes vivent à moins de 10 kilomètres de côtes et à moins de 30 kilomètres de récifs. Un huitième de la population mondiale, soit environ 850 millions de personnes, vivent à moins de 100 kilomètres de récifs et sont susceptibles de tirer des avantages des services écosystémiques fournis par les récifs.

Des récifs « bien gérés » peuvent donner entre 5 et 15 tonnes de poissons, crustacés, mollusques et autres invertébrés par kilomètre carré.

Les coraux, une ressource économique

Du fait des revenus directement issus de la pêche dans leurs eaux, les récifs fournissent une ressource et des services d'une valeur de plusieurs milliards de dollars chaque année. Des millions de personnes dans le monde dépendent des récifs pour leur alimentation, leur protection et leur emploi. Ces chiffres sont d'autant plus impressionnants que les récifs couvrent moins d'un pourcent de la surface terrestre.

Selon une estimation, le bénéfice net total annuel des récifs coralliens dans le monde est de 29 ,8 milliards de dollars. Le tourisme et les activités de loisir représentent 9,6 milliards, la protection du littoral 9 milliards, la pêche 5,7 milliards et la biodiversité 5,5 milliards de dollars (Cesar, Burke et Pet-Soede, 2003).

Les coraux, une richesse touristique

Les récifs sont souvent l'élément essentiel dans l'économie des régions tropicales qui les abritent. Ils attirent en effet plongeurs, apnéistes, pécheurs récréatifs et les amateurs de plages de sable blanc. Plus de 100 pays bénéficient du tourisme lié aux récifs et celui-ci contribue à plus de 30 % des recettes d'exportation dans plus de 20 pays.

Dans de nombreuses petites îles, plus de 90 % du nouveau développement économique est tributaire de ce tourisme côtier.

Coraux et traitement des maladies

Les récifs coralliens contribuent également aux progrès de la recherche. Les organismes récifaux sont utilisés dans le traitement de maladies comme certains cancers dont la leucémie, le VIH, des maladies cardio-vasculaires, les ulcères.

De plus, longtemps le squelette corallien, du fait de sa nature très proche de nos os, a servi de matériau pour les greffes osseuses. Les scientifiques ont, par exemple, synthétisé un agent anticancéreux efficace contre des tumeurs, en particulier celles des ovaires, dans des espèces d'ascidies des Caraïbes. Etant donné que seulement une partie infinitésimale des organismes récifaux a été échantillonnée, analysée et testée, le potentiel pour de nouvelles découvertes pharmaceutiques est tout simplement énorme.