Merci à Webmineral

  • Adamite

Adamite - © Webmineral

Adamite - © Webmineral

Ce minéralminéral doit son nom au minéralogiste (français) G.I.Adam qui vécu de 1795 à 1881. Cet arséniate peut prendre une couleurcouleur jaune, verte, violette ou rose mais sa trace est toujours blanche.

  • Barytine

Barynite - © Webmineral

Barynite - © Webmineral

Elle tire son nom du grec « barus » (lourd). Incolore, blanche, grise, jaune, bleue, rouge ou brune elle laisse une trace blanche.

  • Brochantite

Doit son nom, comme la station de métro, au géologuegéologue et minéralogiste A.J.F.M. Brochant de Villiers (1772-1840). D'une couleur vert-émeraude ou vert-noir, ce minéral laisse une trace vert-clair.

  • Chalcophyllite

A partir de son nom, du grec « khalhos » (cuivrecuivre) et « phullon » qui signifie feuille, on imagine bien des cristaux en forme de tablettestablettes. Celles-ci peuvent être associées pour donner des rosettesrosettes et comme les roses , sont fragiles.La couleur varie du vert bleuâtre au vert prairie et les traces sont de la même couleur en plus clair.

  • Chalcopyrite

Ce mineraiminerai de cuivre cristallise dans le système quadratiquesystème quadratique. Lacroix le signale dans les gîtes d'imprégnationimprégnation de la base du TriasTrias de Provence. On l'y trouve en association avec la galène et la panabase dans les grèsgrès quarzeux blancs dans les mines de Vidauban et Cap Garonne. Sa couleur jaune laitonlaiton ternit à l'airair. Sa poussière, quant à elle, est noir verdâtre. Le nom de ce minéral est tiré des mots grecs khalkos (cuivre) et pur (feufeu).

  • Chalcosite

C'est un sulfuresulfure de cuivre. Il cristallise dans le système cubiquesystème cubique. Ce minéral est très fragile (2,5 à 3). Sa densité est supérieure à 5,5. Lacroix spécifie que sa couleur est gris de plombplomb noir, ainsi que sa poussière. Ce minéral appelé aussi chalcosine dans certains ouvrages, tire son nom du cuivre qu'il contient (khalkos en grec).

  • Chessylite

C'est, en fait, de l'azurite. Ce minéral de duretédureté inférieure à 4 est fragile. Sa densité est de l'ordre de 3,8. Sa couleur est bleue et sa poussière est souvent plus claire. Ce minéral tire son nom de la mine de Chessy où les plus beaux échantillons ont été trouvés. Lacroix trouve ce nom plus approprié que celui d'azurite (du persan lazaward-bleu) qui est attribué à plusieurs minérauxminéraux.

  • Cobaltoadamite

Les atomesatomes de zinczinc de l'adamite originelle ont été en partie remplacés par des atomes de cobaltcobalt. Sa couleur est rose.

  • Cuproadamite

Les atomes de zinc de l'adamite originelle ont été en partie remplacés par des atomes de cuivre. Sa couleur est rose carmin.

  • Cyanotrichite

Cyanotrichite

Cyanotrichite

(Lettsomite pour Lacroix) A la vue de la photo, on comprend bien que ce minéral ne pouvait pas s'appeler autrement que cheveu (du grec thrix) bleu (du grec kuanos).

  • Liskeardite

Ce minerai blanc verdâtre et vert sale clair tire son nom des filonsfilons de Liskeard (Cornwal) où il a été trouvé.

  • Malachite

Malachite - © Webmineral

Malachite - © Webmineral

Bien que sa couleur voit verte, son nom vient du grec « malakhé » qui signifie mauve.

  • Mélaconite (Ténorite)

C'est le botanistebotaniste italien M. Tenore (1781-1861) qui a donné son nom à ce minerai gris d'acieracier à gris de ferfer.

  • Olivénite

Olivenite - © Webmineral

Olivenite - © Webmineral

Il doit bien sûr son nom à sa couleur vert olive, mais celle-ci peut varier de brun-jaune à blanchâtre. La trace est jaune-vert.

  • Panabase

C'est le principal de ce que Lacroix appelle les cuivres gris que leur forme a fait nommer « tétraédrite ». Sa couleur varie du gris acier au noir de fer et sa poussière est de la même couleur. Le cuivre peut être en partie remplacé par de l'argentargent, du mercuremercure, du zinc, du plomb ou du fer. Dans la panabase de Corbières, Lacroix signale 0,7% d'argent. Lorsque cette proportion d'argent est importante, la panabase prend le nom de « freibergite ».

  • Pharmacosidérite

Pour ceux que ça peut sidérer, qu'ils restent de fer (sideros en grec), pharmacos en grec signifie poison. Couleur vert-olive à brun-rouge avec une trace plus claire.

  • Pseudomalachite

Tire son nom du grec pseudos (faux) et de malachite. Elle est de couleur vert émeraude, vert de gris ou vert noir.

  • Tyrolite

Cet arséniate tire son nom du Tyrol. De couleur vert clair, vert bleuâtre ou gris-bleu, il laisse une trace plus claire.

  • Zéunérite

Tire son nom du physicienphysicien allemand G.A.Zeuner (1828-1907). Elle est de couleur jaune verdâtre à vert émeraude avec une trace plus claire.

  • Anglésite

Anglesite - © Webmineral

Anglesite - © Webmineral

L'origine de son nom vient du Pays de GallesGalles et plus précisément de 'île d'Anglesey où l'on trouve ce minerai de plomb. De couleur incolore, blanche ou grise elle laisse une trace blanche.

  • Beudantite

Beudantite - © Webmineral

Beudantite - © Webmineral

Son nom met en avant le minéralogiste français F.S. Beudant (1787-1805). De couleur vert foncé, brune ou noire, elle laisse une trace jaune à vert-jaune.

  • Calcite

Comme pour le gypsegypse, elle tire son nom de son dérivé la chauxchaux (calx en latin). Si ce carbonate, cristallisant dans le système rhomoboédrique, laisse une trace blanche, il peut être entre autres incolore, blanc, jaune, brun.

  • Carminite

Carminite - © Webmineral

Carminite - © Webmineral

La couleur de ce minéral varie de l'orange au rouge ou brun. Il cristallise dans le système orthorombique.

  • Cérusite

Cerusite - © Webmineral

Cerusite - © Webmineral

Quand on sait que c'est un minerai de plomb et qu'il laisse une trace blanche, on comprend que son nom est tiré de « cerussa » (blanc de plomb en latin). Sa couleur, quant à elle, va de l'incolore au noir en passant par le jaune, le brun ou le gris. Comme le plomb, son fils, elle a une dureté faible (3 à 3,5) et une densité élevée (env. 6,5).

  • Chalcantite

On retrouve le grec « khalkos » (cuivre) associé à « antos » (fleur ). Elle a la couleur bleue du cuivre et laisse une trace blanche.

  • Conichacite (Higginsite)

Ce minéral de couleur vert pomme cristallise dans le système orthorhombiquesystème orthorhombique. Sa dureté est de 4 et sa densité de 4,3. Les échantillons sont du domaine du micro-montage.

  • Dufite

Elle cristallise dans le système orthorhombique et est de couleur vert olive à vert pomme.

  • Dundasite

Elle cristallise dans le système orthothomique , de couleur blanche transparente.

  • Mimétie

Je n'ai pas trouvé ce qu'imitait ce minéral et pourtant il est certain qu'il tire son nom du grec « mimethes », c'est à dire imitateur. Si on retrouve les caractéristiques de la cérusite en ce qui concerne la trace, la couleur, la dureté (3,5 à 4) et la densité (env.7), il en est tout autrement au niveau du système cristallinsystème cristallin qui est hexagonal.

  • Gypse

Gypse - © Webmineral

Gypse - © Webmineral

Il faut chercher l'origine de son nom dans son principal dérivé : le plâtreplâtre (gypsum en latin) . On comprend facilement qu'il laisse une trace blanche bien qu'il soit incolore.

Cette liste n' étant pas exhaustive

Il est conseillé de se rendre sur le site : Cap Garonne